Passer au contenu principal

La température moyenne pourrait augmenter de 7 degrés d’ici à 2100

Si rien n’est entrepris pour abandonner les énergies fossiles, le réchauffement climatique sera de 3 degrés supérieur aux dernières prévisions du GIEC à la fin du siècle.

Selon des scientifiques français, une hausse de température  de 6,5 à 7 degrés pourrait être atteinte en 2100.
Selon des scientifiques français, une hausse de température de 6,5 à 7 degrés pourrait être atteinte en 2100.
Pixabay

Il y a cinq ans, les prévisions du GIEC avaient déjà créé une onde de choc: la température moyenne mondiale serait de 4,8 degrés supérieure à l’ère préindustrielle à la fin du siècle si rien n’était entrepris pour freiner le réchauffement climatique.

Or, il apparaît que cela serait pire encore. Selon des scientifiques français, qui ont travaillé sur de nouveaux modèles, cette hausse atteindra 6,5 à 7 degrés en 2100. Ceci dans l’hypothèse d’une croissance économique rapide et toujours alimentée par les énergies fossiles. La centaine de chercheurs et d’ingénieurs du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) et de Météo-France ont soumis leurs modèles à plusieurs scénarios socio-économiques. Ces modèles, développés par le CNRM et l’institut parisien Simon Laplace, sont plus fiables et plus fins que les précédents.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.