Passer au contenu principal

Politique commercialeLes taxes pour assommer Pékin sont effectives

Les Etats-Unis imposent un droit de douane accru de 15% à la Chine, qui promet de se rebiffer.

Des marchandises au départ de Qingdao, dans l'est de la Chine.
Des marchandises au départ de Qingdao, dans l'est de la Chine.
AFP

La hausse de 10 à 25% des droits de douane supplémentaires sur 200 milliards de dollars de biens chinois est entrée en vigueur juste après minuit heure de Washington (6 heures en Suisse). La Chine prendra des mesures de représailles, a-t-elle immédiatement riposté.

Cette hausse intervient alors même que des négociateurs des deux parties ont repris les pourparlers jeudi à Washington. Et ceux-ci devaient se poursuivre vendredi, a d'ailleurs indiqué un porte-parole de la Maison Blanche.

Le président américain avait suspendu cette hausse en janvier pour laisser le temps aux deux parties de discuter. Mais Donald Trump a décidé de la remette au goût du jour. Il argue que les discussions ne vont pas assez vite et il doute de la bonne foi des négociateurs chinois.

Réagissant immédiatement vendredi, la Chine a fait savoir qu'elle prendrait «les contre-mesures nécessaires». Elle n'a toutefois pas donné davantage de détails.

La hausse de taxes à l'importation n'affectera pas les marchandises qui ont déjà quitté les ports chinois avant la date limite de vendredi.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.