Passer au contenu principal

Crise du franc fortLes taux négatifs de la BNS renchérissent l'immobilier

Mauvaise nouvelle pour ceux qui espéraient une baisse des taux hypothécaires après la décision de la BNS: c'est exactement l'inverse qui se passe.

L'immobilier pourrait bien être une autre victime collatérale de la Banque nationale suisse (BNS) avec l'introduction des taux négatifs. En effet, la baisse des taux hypothécaires sur dix ans observée après l'annonce des taux négatifs n'a pas duré, a observé le Tages-Anzeiger dans son édition du 29 janvier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.