Le taux de chômage croît à 3,1% en novembre

SuisseA l'issue de la période sous revue, 137'317 personnes étaient inscrites auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 2517 de plus qu'à fin octobre.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La progression intervenue sur le mois sous revue reflète pour l'essentiel la situation dans les secteurs de la construction et de la restauration, a expliqué jeudi en conférence téléphonique Boris Zürcher, chef de la direction du travail au Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Ces activités dépendent de l'évolution des conditions météorologiques, l'entre-saison ayant débuté en octobre.

A fin novembre, la branche du bâtiment et du génie civil recensait ainsi plus de 13'000 personnes inscrites auprès des ORP, soit 24% de plus qu'un mois auparavant, pour un taux de chômage de 4,6%. Dans l'hôtellerie et la restauration, leur nombre s'est hissé à 13'800, soit une hausse de 5,1%, pour un taux de 7,6%.

L'accroissement a ainsi particulièrement touché le Valais et le Tessin, des cantons dans lesquels le tourisme et la construction jouent un rôle important, a ajouté M. Zürcher. Au Tessin, le taux de chômage a augmenté de 0,2 point de pourcentage en un mois, à 3,4%, alors qu'il s'est établi à 3,8% en Valais, en hausse de 0,3 point.

Repli en variation annuelle

En variation annuelle, le chômage a cependant diminué de 8% ou de 11'911 personnes, reflétant ainsi la lente reprise de l'économie. Considéré comme un indicateur précoce des changements conjoncturels, le chômage des jeunes (15 à 24 ans), a diminué de 335 personnes (-2%) au regard d'octobre, passant à 16'570. Par rapport au même mois de 2016, il a reculé de 2'351 personnes (-12,4%).

L'évolution du chômage des jeunes illustre les changements démographiques, alors que la Suisse manque d'apprentis, observe Boris Zürcher. Elle est aussi le fruit de variations saisonnières, le pic observé durant l'été se résorbant au cours des mois suivants. La situation s'est révélée moins favorable pour les chômeurs de 50 ans et plus. Leur nombre a augmenté de 861 personnes ( 2,4%) pour s?établir à 36?590 personnes. En variation annuelle, le recul a atteint 4,2%.

L?ensemble des demandeurs d?emploi inscrits s'est chiffré en novembre à 204'141 personnes, soit 6616 de plus que le mois précédent. Sur un an, il recule toutefois de 11'074 (-5,1%).

Taux inchangé en Suisse romande

Le nombre de places vacantes annoncées aux ORP a lui diminué de 322 le mois dernier, passant à 11'994. Leur nombre a cependant augmenté de 1180 par rapport à novembre 2016.

Ventilé selon les régions, le taux de chômage est resté inchangé en Suisse romande et au Tessin en novembre, s'inscrivant à 4%, soit bien au-dessus de la moyenne nationale de 3,1%. Malgré un taux de chômage en repli de 0,1 point à 5,1%, Genève est resté le canton romand le plus touché. Il a cependant été rejoint par Neuchâtel, avec un taux identique, en hausse de 0,1 point sur un mois.

Suivent les cantons du Jura et de Vaud, avec un taux de chômage de respectivement 4,3% (stable) et 4,1% (-0,2 point). Fribourg est pour sa part resté nettement en dessous de la moyenne nationale, avec 2,8% ( 0,1 point). Le canton de Berne, qui compte une minorité francophone, a vu son taux de chômage se stabiliser à 2,4%.

Outre-Sarine, Zurich a enregistré une hausse de 0,1 point à 3,5%, tout comme, notamment, Lucerne et Schwyz (taux de 1,8%) ainsi que Bâle-Ville (3,6%). Obwald (0,9%, 0,1 point) et Appenzell Rhodes-Intérieures (0,9%, 0,3 point), se sont illustrés comme les cantons les moins touchés de Suisse.

Chômage partiel en hausse

En septembre, les réductions de l'horaire de travail (chômage partiel) ont touché 1414 personnes, soit 28 de plus ( 2%) que le mois précédent. Le nombre d?entreprises ayant eu recours à de telles mesures a augmenté de 12 unités ( 7,5%). Durant le mois de septembre également, 3016 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage.

(ats/nxp)

Créé: 07.12.2017, 08h01

Articles en relation

Allocations: les chômeuses y auront droit

Suisse La révision de la loi sur les allocations familiales doit permettre aux mères au chômage bénéficiaires d'une allocation de maternité de toucher des allocations familiales. Plus...

Moins de jeunes au chômage mais davantage de 50 ans et plus

Suisse Le taux de chômage au niveau national reste inchangé à 3% en octobre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Inquiétude chez les employés de TAmedia
Plus...