Passer au contenu principal

MédiasTamedia remodèle «20 minutes Friday»

Il n'y aura plus de magazines papier «Friday». Ainsi en a décidé l'éditeur zurichois Tamedia.

À partir du 1er janvier 2020, la marque Friday sera positionnée en tant que produit numérique.
À partir du 1er janvier 2020, la marque Friday sera positionnée en tant que produit numérique.
Keystone

Tamedia renonce aux versions imprimées des magazines «20 minutes Friday » et «20 Minuten Friday» pour la fin de l'année. Alors que les deux publications accumulent les pertes en raison du recul persistant des entrées publicitaires, la mesure entraîne la suppression de cinq postes en Suisse romande et alémanique ainsi que des réductions de temps de travail.

Les collaborateurs concernés bénéficieront d'un plan social, précise jeudi Tamedia. A compter de l'an prochain, les deux magazines seront uniquement disponibles en ligne, leur version numérique ayant été entièrement remaniée au printemps 2018 sous la forme d'un portail dit «lifestyle».

A partir du 1er janvier 2020, la marque Friday sera positionnée en tant que produit numérique. Celle-ci continuera d'aborder ses thèmes de prédilection, à savoir la mode, la beauté, le divertissement et la société, rassure l'éditeur zurichois. Son offre diversifiée sera aussi enrichie de nouvelles fonctions et de contenus vidéo et événementiels.

Réaction d'Impressum

Dans une note diffusée dans l'après-midi, le syndicat Impressum a sèchement exprimé sa désapprobation face aux nouvelles mesures de restructuration et aux licenciements. «En abandonnant la version papier de «Friday», Tamedia poursuit sa politique mortifère initiée par la suppression de la version imprimée du «Matin» en été 2017», dénonce l'association de défense des travailleurs.

Impressium demande à l'éditeur zurichois de reclasser les journalistes touchés ou, à défaut, d'appliquer au minimum les conditions du plan social arrêté le 2 septembre par le Tribunal arbitral pour les 41 du «Matin», décision qui selon le syndicat «constitue un précédent et que (Tamedia) est tenu de mettre en oeuvre».

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.