Passer au contenu principal

Swisscom enregistre un bénéfice en légère hausse

Au premier semestre 2016, le géant bleu a également vu son chiffres d'affaires augmenter, grâce à Fastweb.

Le bénéfice est en hausse de 0,5% à 788 millions de francs.
Le bénéfice est en hausse de 0,5% à 788 millions de francs.
Archives, Keystone

Swisscom a connu un bon premier semestre, porté par sa filiale italienne Fastweb. Le bénéfice net du numéro un suisse des télécommunications a atteint 788 millions de francs, contre 784 millions après six mois en 2015 ( 0,5%). Le chiffre d'affaires s'est lui fixé à 5,77 milliards ( 0,2%).

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) s'est pour sa part étoffé de 2,7%, à 1,13 milliard de francs. Celui avant amortissements (EBITDA) a progressé de 4,4% en glissement annuel pour atteindre 2,23 milliards, a indiqué jeudi l'opérateur dans un communiqué.

Fastweb a «fortement contribué» à l'évolution positive du revenu avant intérêts, impôts et amortissements. Forte d'un «bon résultat opérationnel», la filiale italienne a notamment reçu une indemnité de 55 millions versée par Telecom Italia dans le cadre d'un règlement à l'amiable.

Son chiffre d'affaires a augmenté de 2,2%, à 881 millions d'euros (965 millions de francs, d'après le bilan de Swisscom). Annoncée début août, la vente de la participation dans Metroweb devrait permettre un bénéfice comptable de 40 millions de francs au second semestre.

Saturation progressive

«Malgré une forte concurrence, nous avons pu maintenir le chiffre d'affaires et le bénéfice, et même croître dans le segment des offres combinées et des raccordements TV», s'est félicité le directeur général de Swisscom Urs Schaeppi, cité dans le communiqué.

Les revenus engrangés sur le marché helvétique ont certes diminué de 0,3%, à 4,68 milliards de francs, et les services de télécommunications ont fondu de 46 millions (-1,4%).

Mais le chiffre d'affaires lié aux contrats combinés a gagné 12,6% pour se fixer à 1,21 milliard de francs, avec 1,52 million de clients, soit 15,9% de plus sur un an. Le nombre d'abonnés à l'offre de télévision numérique Swisscom TV a lui grimpé de 13,1%, à 1,4 million.

Quant aux liaisons mobiles, elles ont augmenté de 0,5% comparé à l'an dernier, à 6,6 millions. Un recul de 2000 raccordements est néanmoins constaté au premier semestre «sous l'effet de la saturation du marché», qui se fait sentir sur l'évolution de la clientèle.

Le domaine des solutions pour les grandes entreprises a pour sa part marqué une évolution «très réjouissante». Le chiffre d'affaires a progressé de 29 millions de francs dans ce secteur.

Droits pour le football

Accusée fin mai d'avoir occupé une position dominante dans le domaine de la diffusion sportive en direct par le biais de la télévision payante, l'entreprise majoritairement aux mains de la Confédération avait fait recours contre l'amende de 71,8 millions de francs infligée par la Commission de la concurrence (COMCO).

Elle estime toujours que sa démarche peut aboutir et n'a de fait pas constitué de provisions à ce titre. Swisscom juge en tous les cas avoir déjà remporté «un succès partiel» en ayant obtenu les droits relatifs à la diffusion des matchs du championnat suisse de football pour les saisons 2017-2018 à 2020-2021, via sa chaîne payante Teleclub.

Alors que les droits du hockey sur glace suisse ont filé dans l'escarcelle de son concurrent UPC, Swisscom annonce en outre que des négociations «sont en cours» concernant la diffusion de ce sport.

Pression et concurrence

«La forte pression sur les prix dans le domaine de la communication mobile et l'intensification de la concurrence dans notre activité de base appellent une gestion circonspecte des coûts et un nouvel accroissement de l'efficacité au sein de l'entreprise», a mis en exergue Urs Schaeppi.

Le groupe prévoit un léger recul de ses effectifs en 2016, lui qui comptait au total 21'443 employés fin juin (-0,2%). Pour rappel, il avait lancé en février une restructuration avec à la clé la suppression de 700 emplois en Suisse afin de réduire ses coûts.

Prévisions corrigées

Ces résultats dépassent les prévisions des analystes consultés par l'agence financière awp. Ceux-ci attendaient en moyenne un bénéfice de 747 millions de francs et un chiffre d'affaires de 5,76 milliards. L'EBIT était estimé à un peu plus d'un milliard et l'EBITDA à 2,1 milliard.

Pour la suite, si Swisscom table toujours sur un chiffre d'affaires net «à plus de 11,6 milliards de francs», il s'attend désormais à un EBITDA plus élevé, de 4,25 milliards (4,2 précédemment). Les investissements seront aussi plus importants qu'initialement prévus (2,4 milliards contre 2,3 antérieurement).

A la Bourse suisse peu après 10h00, l'action Swisscom était presque à l'équilibre ( 0,04%), alors que l'indice Swiss Market Index (SMI) gagnait 0,33%.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.