Passer au contenu principal

Transport aérienSwiss lance un «abonnement d'avion»

La compagnie aérienne va proposer un forfait «multiparcours» au départ de Genève destiné aux voyageurs fréquents. La phase test débute le 20 septembre pour se terminer fin décembre.

Swiss va proposer deux variants d'abonnement au départ de Genève.
Swiss va proposer deux variants d'abonnement au départ de Genève.
Keystone

Swiss lance son premier abonnement test de 10 vols au départ de Genève à destination de l'Europe. Avec le format «Flightpass», le transporteur aérien à la croix blanche, filiale de Lufthansa, s'adapte aux nouvelles habitudes de voyage.

«Il s'agit d'une nouvelle offre que nous avons développée sur la base de notre feedback client», a indiqué à l'ats Meike Fuhlrott, porte-parole de Swiss. Cette première carte «multiparcours» au prix forfaitaire s'adresse avant tout aux voyageurs fréquents. Le «Flightpass» a été conçu en collaboration avec le centre pour l'innovation de Lufthansa à Berlin. Or Genève constitue justement une «plate-forme d'innovation» au sein de la maison-mère, explique la porte-parole, d'où le choix de démarrer en Suisse romande.

La période test de vente court du 20 septembre au 31 décembre 2017, sur le site www.flightpass.ch. Après l'achat, le client pourra réserver pendant encore 6 mois et voyager pendant 12 mois. Il paie une seule fois et dispose de 10 vols aller simple - ou cinq vols aller-retour au maximum - au départ et à destination de Genève sur une sélection de lignes du réseau Swiss.

Deux variantes

Le nouvel abonnement existe en deux variantes. Le «Discover Europe Pass», à 799 francs, est valable pour la plupart des trajets européens directs de/vers Genève. Zurich, Barcelone ainsi que Moscou et Saint-Pétersbourg sont toutefois exclus.

Le «City Pass», dès 999 francs, vaut lui pour une destination définie en Europe. Il s'adresse donc en particulier aux voyageurs qui effectuent régulièrement le même trajet. Pour l'heure, le produit ne concerne pas Zurich. «Il est encore trop tôt pour faire des pronostics. Nous analyserons les résultats au terme de la période test de vente et prendrons des décisions uniquement à ce moment-là», indique Meike Fuhlrott.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.