Swatch Group annule son salon horloger

CoronavirusLe climat d'insécurité dû au coronavirus a été fatal à «Time to Move». BaselWorld, qui doit se tenir du 30 avril au 5 mai, étudie de son côté toutes les options.

Swatch n'a pas voulu prendre de risques avec son salon horloger «Time to Move» prévu à Zurich fin février.

Swatch n'a pas voulu prendre de risques avec son salon horloger «Time to Move» prévu à Zurich fin février. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Swatch Group a annulé son propre salon horloger «Time to Move», qui devait se tenir entre fin février et début mars à Zurich, en invoquant l'épidémie du coronavirus chinois. Les marques de la gamme «Prestige» du groupe biennois présenteront leurs nouveautés ultérieurement dans le cadre d'événements régionaux.

«Au vu de l'incertitude liée à la propagation du Coronavirus 2019 nCoV, et afin de garantir le bien-être de nos invités, partenaires et collègues, Swatch Group a décidé de ne pas maintenir l'événement Time to Move», a indiqué Swatch Group à AWP mardi. Une présentation à Zurich était destinée aux revendeurs du 28 février au 2 mars puis à la presse du 4 au 6 mars.

Le groupe dit vouloir «éviter» à ses «partenaires de voyager à l'international dans un climat d'insécurité».

Il indique que «les marques Prestige de Swatch Group dévoileront leurs nouveautés ultérieurement dans le cadre d'événements régionaux». La gamme «Prestige et Luxe» regroupe les marques Breguet, Harry Winston, Blancpain, Glashütte Original, Jaquet Droz, Léon Hatot et Omega.

L'an dernier, Swatch Group avait boudé Baselworld et organisé son propre événement de présentation de ses garde-temps haut de gamme.

Bâle et Genève dans l'expectative

Le salon horloger bâlois, Baselworld, organisé par MCH Group, a lui assuré auprès d'AWP «étudier toutes les options» et être «en contact étroit» avec ses clients, dont il prend «l'avis très au sérieux». Actuellement, «aucune conséquence possible n'est envisageable pour l'instant», selon son service de presse.

La manifestation doit se tenir du 30 avril au 5 mai, dans la foulée de Watches & Wonders Geneva (ex-SIHH) qui est annoncé du 25 au 29 avril.

Le salon genevois n'a pas souhaité commenter l'information auprès d'AWP. Fabienne Lupo, présidente de la Fondation de la haute horlogerie qui organise le salon, s'est pourtant exprimée dans le journal Le Temps. «Comme notre salon vient fin avril, nous avons moins la pression du temps que Swatch Group. Nous sommes en lien avec les marchés, avec les autorités, avec les marques et avec Baselworld», a-t-elle expliqué.

Entre janvier et décembre 2019, Hong Kong et la Chine étaient respectivement les premier et troisième marché des exportations horlogères suisses.

Dans un commentaire mardi, Vontobel estime que Swatch Group est exposé à la Chine continentale à hauteur de 36% (en 2018). «Nous pensons que les marques d'entrée et de moyenne gamme vont continuer à être sous la pression du commerce en ligne. Les fermetures de magasins, notamment à Hong Kong, vont se poursuivre en 2020», affirme-t-il.

En 2019, le Biennois a fermé 60 des 2000 boutiques de son propre réseau de distribution. L'expert ne voit pas de catalyseur à court et moyen terme.

L'action Swatch Group n'a pas souffert de l'annonce de cette annulation. Elle a gagné 2,5% à 251,20 francs, dans un indice SMI en hausse de 1,27%. (ats/nxp)

Créé: 04.02.2020, 17h57

Articles en relation

L'évolution du coronavirus ce 11 février

Coronavirus Retrouvez les évènements importants du 11 février concernant l'épidémie mondiale de coronavirus. Plus...

En Chine, le bilan augmente à 425 victimes

Coronavirus Avec 64 nouveaux décès, le nombre de morts dépasse largement celui du Sras, qui avait tué 349 personnes en 2002-2003. Plus...

Les animaux, victimes collatérales du coronavirus

Chine Ceux qui ont abandonné Wuhan et qui ne peuvent plus y retourner appellent à l'aide afin que des bonnes âmes viennent veiller sur leur chats, chiens et autres animaux de compagnie. Plus...

Chine: Swiss prolonge la suspension de ses vols

Coronavirus La suspension, annoncée par Lufthansa fin janvier, devait initialement se terminer le 9 février. Elle sera prolongée jusqu'au 28 février. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...