Passer au contenu principal

LuxeSwarovski supprime 200 emplois à son siège tyrolien

Le producteur autrichien de cristal de luxe se réorganise pour faire face à la contraction des volumes qui met sous pression les marges.

Les locaux de Swarovski à Wattens.
Les locaux de Swarovski à Wattens.
Keystone

Swarovski supprime 200 emplois à son siège de Wattens, non loin d'Innsbruck, dans le Land du Tyrol. La décision est motivée par la contraction des volumes qui met sous pression les marges.

Les collaborateurs concernés ont été informés mercredi, a indiqué Swarovski dans un communiqué. La restructuration, qui s'inscrit dans un processus de réorientation des activités engagé depuis un moment, doit intervenir dans la mesure du possible via les fluctuations naturelles du personnel.

Swarovski affiche par ailleurs un taux de croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires cette année, a dit le groupe autrichien, qui au passage a confirmé l'importance de la production à son siège de Wattens. Des investissements à hauteur de 90 millions d'euros (100 millions de francs) sont prévus ces trois prochaines années.

La réorganisation en cours de Swarovski a déjà conduit à l'annonce en juin dernier de la suppression de 50 emplois à Triesen, dans la principauté du Liechtenstein. La multinationale avait invoqué des coûts de production trop élevés, un phénomène accentué par la force du franc suisse, pour motiver la mesure.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.