Passer au contenu principal

AssurancesSuva: les placements ont repris des couleurs en 2016

La caisse nationale d'assurance accident a même inscrit une performance d'ensemble qui dépasse la moyenne annuelle de ces dix dernières années.

Suva a constitué des réserves de fluctuation de valeur afin de garantir les rentes.
Suva a constitué des réserves de fluctuation de valeur afin de garantir les rentes.
Keystone

La Suva a réalisé un rendement de 4% sur ses placements l'an dernier. Un résultat «réjouissant», selon la caisse nationale d'assurance accident, compte tenu des taux d'intérêt historiquement bas. Le degré de couverture de l'assureur a même progressé, passant de 134 à 136%.

La performance d'ensemble de 4% dépasse la moyenne annuelle de ces dix dernières années (3,3%), écrit la Suva mercredi. Elle a plus que triplé par rapport à la difficile année précédente (1,2%). Parmi les catégories d'actifs, l'immobilier, les obligations, les actions, les placements sur le marché privé, l'or et les matières premières ont particulièrement contribué à ce résultat.

La situation a été plus difficile pour les placements sur le marché monétaire et les monnaies, en raison notamment des frais de couverture. Les taux d'intérêt négatifs appliqués sur le marché monétaire et des capitaux suisses plombent toujours les perspectives dans ces domaines pour les prochaines années.

Rentes garanties

Les valeurs immobilisées pour couvrir les engagements légaux de la Suva envers ses assurés ont passé de 46,4 à 48 milliards de francs en 2016. L'assureur constitue en outre des réserves de fluctuation de valeur afin de garantir les rentes même en cas d'effondrement des marchés financiers. Le degré de couverture financière a progressé de 134% en 2015 à 136% en 2016.

Près de la moitié du patrimoine de la Suva est investie en titres de crédit et à revenu fixe, environ 30% en actions et en private equity, le reste étant placé dans l'immobilier et en hedge funds. En comparaison pluriannuelle, l'assureur accident de droit public a réalisé une performance cumulée de 80,6% depuis l'année 2000.

La performance de l'an dernier (4%) dépasse celle de l'indice LPP 25-2015, qui se situe à 3,2%. Elle reste cependant inférieure à celle de l'indice du CS (4,1%).

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.