Passer au contenu principal

Sunrise vire en tête dans la 5G pour le réseau fixe

L’opérateur installera la 5G dans 150 localités dès mars. Swisscom suivra de près, et Salt en automne.

La connexion 5G permet de combler le fossé numérique entre villes et zones moins bien desservies.
La connexion 5G permet de combler le fossé numérique entre villes et zones moins bien desservies.
Reuters

Moins de deux semaines après l’attribution des licences 5G aux trois opérateurs suisses, Sunrise, qui a acheté des fréquences à hauteur de 89 millions de francs, prend les devants en annonçant le début de la connexion à très haut débit dès la mi-mars, sous le slogan «First on 5G». Dans 150 localités de taille moyenne à petite, de Dietikon (27 000 habitants) à Écublens/FR (346), le numéro 2 suisse vise les zones suburbaines et rurales. «Seuls environ 30% des ménages et des PME pourraient bénéficier en Suisse d’un raccordement fibre optique jusqu’au logement ou au bureau, explique-t-il. Les 70% restants doivent se contenter de solutions hybrides, fibre optique ou réseau de cuivre, ou de raccordements DSL, plus lentes.»

Fossé numérique

La connexion 5G permet donc de combler le fossé numérique entre villes et zones moins bien desservies. Il s’agit dans un premier temps du réseau fixe. Une box internet 5G sera couplée avec des offres Sunrise Home pour une centaine de clients privés et commerciaux, qualifiés de «pionniers» par Sunrise. Dans un deuxième temps, plus tard dans l’année, il sera également possible de raccorder cette tour 5G à la TV box «et de se procurer toutes les offres Sunrise Home internet, y compris la téléphonie avec la 5G». Les terminaux mobiles du type smartphone, enfin, en bénéficieront, dès que l’offre en appareils sera sur le marché. Pour l’heure, seul Samsung a dévoilé mercredi son Galaxy S10 5G (au prix de 1500 fr. environ).

Complément à la fibre optique

Salt, numéro 3 des opérateurs, qui a déboursé 94,5 millions de francs, prévoit quant à lui l’introduction de la technologie 5G au troisième trimestre 2019. «Dès que les offres seront disponibles pour un public plus large, nous communiquerons davantage d’informations sur les services liés à la technologie 5G, leur déploiement, ainsi que les tarifs associés», précise Viola Lebel, responsable de la communication.

Swisscom vise 100% des localités en 2021

Swisscom (195,5 millions pour les licences) ne dévoile pas encore de calendrier précis mais confirme ses objectifs: «À la fin de 2019, nous assurerons la couverture de 60 localités, et nous misons sur un développement rapide de la large bande, avec 100% des localités couvertes, et 90% de la population, dès 2021», déclare son porte-parole, Christian Neuhaus. Cette technologie viendra en complément de la fibre optique, couplée au réseau cuivre.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.