Sulzer va travailler pour ArcelorMittal

CommandeLe groupe industriel zurichois fournira des équipements au premier producteur mondial intégré d'acier.

C'est dans le cadre d'un projet de conversion du monoxyde de carbone en bioéthanol que Sulzer et ArcelorMittal vont travailler en commun.

C'est dans le cadre d'un projet de conversion du monoxyde de carbone en bioéthanol que Sulzer et ArcelorMittal vont travailler en commun. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sulzer a obtenu une commande d'un montant non dévoilé de la part d'ArcelorMittal. Le groupe industriel zurichois fournira au premier producteur mondial intégré d'acier des colonnes de séparation et des équipements de distillation pour son site de Gand, en Belgique, dans le cadre du projet «Steelanol» de conversion du monoxyde de carbone en bioéthanol par processus de fermentation microbien.

Le but du projet «Steelanol» vise à convertir le monoxyde de carbone généré lors de la production d'acier en bioéthanol grâce à un procédé de fermentation assuré par des bactéries, explique mardi le groupe établi à Winterthour. Ce procédé innovant devrait permettre à l'usine d'ArcelorMittal à Gand de produire près de 80 millions de litres de bioéthanol par an et de réduire ses émissions de carbone.

Plus importants émetteurs de carbone

Alors que l'industrie sidérurgique figure au rang des plus importants émetteurs de carbone, la technologie «Steelanol», développée par le géant minier et de l'acier basé au Luxembourg et la société américaine de biotechnologies LanzaTech, permet d'éviter l'émission de deux tonnes de CO2 pour chaque tonne d'éthanol produite et cela tout au long du cycle de production. Le processus de conversion repose sur l'utilisation d'une bactérie acétogène, laquelle est capable de produire de l'acétate à partir de dioxyde de carbone et d'hydrogène ou de glucides.

Numéro un mondial de l'acier, ArcelorMittal est présent dans 60 pays, et a produit en 2017 93,1 millions de tonnes d'acier ainsi que 57,4 millions de tonnes de minerais en propre. Le chiffre d'affaires du géant né en 2006 du rachat par le géant indien Mittal Steel Company du groupe franco-hispano-luxembourgeois Arcelor s'est inscrit à 68,7 milliards de dollars (66,74 milliards de francs). (ats/nxp)

Créé: 08.01.2019, 09h45

Articles en relation

Sulzer a doublé son bénéfice au 1er semestre

Industrie L'entreprise zurichoise active dans le secteur de l'industrie des machines a multiplié de 47,9% son bénéfice net attribuable aux actionnaires au premier semestre. Plus...

La voie est libre pour Sulzer aux Etats-Unis

Industrie Depuis la semaine passée, l'entreprise zurichoise peut à nouveau accéder à ses avoirs sur le sol américain. Plus...

Sulzer récupère ses avoirs gelés aux Etats-Unis

Sanctions L'entreprise zurichoise a été libérée des sanctions américaines après que le véhicule d'investissement russe Renova a abaissé sa participation sous les 50%. Plus...

Accord trouvé pour les sites d'ArcelorMittal

Union Européenne Afin de répondre aux inquiétudes européennes sur la concurrence dans le cadre de son projet d'acquisition de l'italien Ilva, ArcelorMittal aurait trouvé un accord. Plus...

ArcelorMittal repasse dans le vert en 2016

Sidérurgie Après une perte de 7,9 milliards en 2015, le géant mondial de la sidérurgie enregistre un bénéfice net de 1,8 milliard de dollars. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...