Passer au contenu principal

Construction de machinesSulzer en pleine forme au 1er semestre

Les entrées de commandes du conglomérat industriel ont progressé de 7,3% sur un an et le chiffre d'affaires s'est étoffé de 11,5%.

Le bénéfice net de Sulzer s'inscrit loin en dessous des pronostics.
Le bénéfice net de Sulzer s'inscrit loin en dessous des pronostics.
Keystone

Le conglomérat industriel Sulzer a enregistré sur les six premiers mois de l'année une accélération de la demande pour ses produits, assortie d'une croissance marquée de ses recettes. Invoquant une demande soutenue et les récentes reprises, la direction relève ses propres jalons pour l'ensemble de l'exercice.

Les entrées de commandes ont progressé de 7,3% sur un an à 1,93 milliard de francs et le chiffre d'affaires s'est étoffé de 11,5% à 1,77 milliard.

L'excédent d'exploitation (Ebita) a décollé de 13,6% pour atteindre 158,8 millions de francs, alors que le bénéfice net attribuable aux actionnaires a enflé de 10,2% à 65,1 millions, égraine le compte-rendu financier intermédiaire publié mercredi.

Carburation à l'eau

L'importante division Pumps and equipments a étoffé sa contribution aux ventes de 16% à 690,3 millions de francs, sous l'effet de la poursuite du rétablissement dans les hydrocarbures et surtout de commandes exceptionnelles placées au Moyen-Orient pour 42 millions. Rotating equipments a étoffé son chiffre d'affaires de plus de 12% à 561,4 millions et Chemtech de 13,5% à 303,8 millions.

Les revenus d'Applicator systems en revanche se sont érodés de près de 5% et sa rentabilité opérationnelle s'est effondrée de plus de moitié. Vontobel pointe du doigt à ce sujet des frais de restructuration élevés pour la fermeture d'un site.

La rentabilité opérationnelle manque de peu le coche du consensus AWP, tandis que le bénéfice net s'inscrit loin en dessous des 73 millions pronostiqués en moyenne. Chiffre d'affaires et entrées de commandes par contre comblent largement les attentes.

Confiant mais pas immunisé

Soulignant ne pas être à l'abri des aléas conjoncturels qui secouent certains marchés à l'échelle de la planète, la multinationale ne perçoit pour l'heure aucun signe de ralentissement pour la marche de ses principales affaires.

Certains prémices laissent entrevoir un accès de faiblesse sur certains débouchés spécifiques, a toutefois reconnu en conférence téléphonique le directeur général Grégoire Poux-Guillaume.

La robustesse de la demande, couplée aux contributions prévues des deux dernières acquisitions de Sulzer - l'américain GTS Technology avec ses 48 millions de francs de recettes et l'écossais Alba Power avec ses 44 millions en 2018 - permettent à la direction d'étoffer ses ambitions pour l'ensemble de l'exercice.

Hors effets de changes les entrées de commandes doivent désormais progresser de 7 à 9%, contre 3 à 5% précédemment. La croissance des revenus doit s'établir entre 6 et 9%, contre 2 à 5%. La barre a été fixée «autour de 10%» pour la marge Ebita.

La société winterthouroise se félicite au passage d'avoir réalisé dès la mi-parcours son objectif d'économies de 10 millions fixé pour l'ensemble de l'exercice. L'objectif final de 240 millions d'allègements de coûts devrait ainsi être dépassé de peu d'ici la fin de l'année.

Coudées franches

Baader Helvea salue tout particulièrement la poursuite du rétablissement des activités dans les pompes et accessoires destinés aux hydrocarbures. Le courtier genevois calcule que le groupe winterthourois pourra se permettre de lever le pied sur la seconde moitié de l'année sans mettre en péril ses objectifs fraîchement relevés.

Sulzer dispose de suffisamment de marge de manoeuvre pour assouvir des velléités d'acquisitions, même après ses récentes acquisitions, note de son côté Vontobel au regard de l'endettement du groupe.

Plus critique, la Banque cantonale de Zurich pointe des frais de restructuration élevés dans la petite subdivision Application systems, qui ont freiné la rentabilité.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.