Revivez les principaux moments de la conférence de la BCE

Politique monétaireLe SMI a fini presque à l'équilibre jeudi et le franc suisse s'est affaiblit pour se rapprocher de la parité avec l'euro peu avant la clôture des marchés. Certains soupçonnent une intervention en catimini de la BNS.

L'indice suisse des valeurs vedettes, le SMI, a pu effacer une grande partie de ses pertes après la décision de la BCE.

L'indice suisse des valeurs vedettes, le SMI, a pu effacer une grande partie de ses pertes après la décision de la BCE.

Créé: 22.01.2015, 18h00

Articles en relation

Journée cruciale pour la politique monétaire suisse

BCE/BNS La Banque centrale européenne devrait annoncer des rachats massifs d'actifs à 13h45 tandis que la Banque nationale suisse va introduire les taux négatifs. Plus...

Le programme de la BCE fait débat sans être connu

WEF 2015 Axel Weber, l'actuel président d'UBS, espère que la BCE n'en fera pas trop pour résoudre les problèmes de la zone euro. Plus...

La défense du franc a coûté 100 milliards à la BNS en janvier

Taux plancher La Banque nationale suisse a dépensé 100 milliards de francs durant la première quinzaine de janvier pour maintenir le taux plancher du franc face à l'euro. Plus...

«La BNS se devait de garder un secret absolu»

Fin du taux plancher Jean-Pierre Roth, ex-président de la Banque nationale suisse (BNS), considère que l'institut d'émission ne pouvait donner des signes avant-coureurs avant son annonce de jeudi dernier. Plus...

Le Credit Suisse revoit ses prévisions de croissance

Politique monétaire Compte tenu de l'abandon par la Banque nationale du taux plancher, la banque a revu ses prévisions de croissance en Suisse à la baisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.