Passer au contenu principal

Les Suisses allemands apprécient peu la chirurgie esthétique

Les as du lifting n’auraient guère de chances de prospérer outre-Sarine, selon les observations du site de rencontre Parship GmbH.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Décidément! Les célibataires alémaniques doivent penser qu’ils sont beaux. A peine plus d’un cinquième des femmes encore dotées de cet état civil, et plus d’un dixième des hommes arborant le même profil, peuvent s’imaginer un recours à la chirurgie esthétique. Le tout grand site de rencontre hambourgeois Parship GmbH, fondé en novembre 2000, a en outre pu observer une autre donnée cruciale au cours de son étude outre-Sarine: la question du lifting risque fort de troubler la vie des ménages concubins.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.