Passer au contenu principal

Solide 3T pour Intel, qui relève ses prévisions

Le bénéfice net d'Intel a bondi de 34% et son chiffre d'affaires a progressé de 2,3%, au-dessus des attentes des analystes.

Image d'illustration
Image d'illustration
Keystone

Le géant américain des puces informatiques Intel a annoncé jeudi des résultats en hausse pour le 3e trimestre. Il a relevé dans la foulée ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

Le bénéfice net a bondi de 34% à 4,52 milliards de dollars (4,51 milliards de francs). Le chiffre d'affaires a progressé de 2,3% à 16,15 milliards de dollars, au-dessus des attentes des analystes qui prévoyaient en moyenne 15,73 milliards.

La marge brute d'exploitation s'affiche toutefois en léger recul à 62,3% pour 63,3% un an plus tôt. Le titre progressait dans les échanges d'après-clôture à Wall Street, gagnant 2,54% à 42,40 dollars

Le groupe a également révisé à la hausse ses prévisions pour l'ensemble de l'année, tablant désormais sur un chiffre d'affaires de 62 milliards de dollars, supérieur aux attentes et un bénéfice par action ajusté de 3,25 dollars pour 3,01 attendus.

Gestion des données

Le PDG Brian Krzanich a souligné lors d'une conférence avec les analystes que le chiffre d'affaires était de 400 millions supérieur aux propres prévisions d'Intel et que le bénéfice d'exploitation, à 5,6 milliards, était 700 millions de dollars au-dessus de ces mêmes prévisions. Il a confirmé l'objectif d'Intel de devenir un groupe spécialisé dans la gestion des données, ce segment représentant désormais 45% du chiffre d'affaires.

Intel vient ainsi d'annoncer la prochaine introduction d'un micro-processeur ultra rapide spécialement conçu pour l'intelligence artificielle. Il s'est pour cela allié entre autres à Facebook.

Le groupe s'est aussi allié en septembre avec Waymo, la filiale d'Alphabet (maison mère de Google) spécialisée dans les voitures autonomes alors qu'il s'apprête à tester une flotte de 100 voitures autonomes d'ici la fin 2017, après avoir acquis cette année la société israélienne Mobileye, spécialisée dans les systèmes anti-collision.

«Essentielles»

«En même temps, nos activités dans les microprocesseurs pour ordinateurs restent essentielles pour notre succès. c'est une source de revenus, de liquidités, d'économies d'échelle et de brevets», a souligné le PDG.

Intel se développe également dans le secteur des objets connectés (Internet of Things, IoT) dont les revenus ont progressé de 23% sur le trimestre sous considération.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.