Passer au contenu principal

Le SMI plonge après de nouvelles taxes chinoises

La guerre commerciale entre Pékin et Washington a à nouveau fait dévissé le principal indice boursier du marché suisse vendredi.

A la Bourse suisse, le SMI a piqué du nez et clôturé en repli de 0,62% à 9744,98 points.
A la Bourse suisse, le SMI a piqué du nez et clôturé en repli de 0,62% à 9744,98 points.
Keystone

La Bourse suisse a fortement chuté vendredi à la clôture, perdant près de 150 points en séance après une nouvelle flambée des tensions dans le conflit commercial opposant la Chine aux Etats-Unis. Le président américain s'en est aussi pris vertement au patron de la Fed, qu'il accuse de «n'avoir rien fait» pour soutenir l'économie américaine.

Après une première partie de journée relativement sereine, la situation s'est subitemment détériorée sur les marchés, après la décision de la Chine d'introduire de nouveaux droits de douane sur des produits américains.

Le président américain Donald Trump a promis dans la foulée de répondre «dans l'après-midi» à ces nouveaux droits de douane visant 75 milliards d'importations américaines.

Le locataire de la Maison Blanche a aussi versé de l'huile sur le feu en s'en prenant à Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, qu'il accuse de brider l'économie américaine. Il a estimé que le haut-dirigeant que le milliardaire a lui-même nommé était «un pire ennemi» que le président chinois Xi Jinping.

Le franc s'apprécie

A Jackson Hole, M. Powell a promis d'agir pour soutenir l'expansion de l'économie des Etats-Unis. Il a toutefois prévenu que la Réserve fédérale américaine (Fed) ne dispose pas d'un mode d'emploi tout prêt pour faire face aux tensions commerciales. Les autres places financières mondiales ont également viré dans le rouge. Les principaux indices de Wall Street évoluaient en forte baisse, tandis qu'en Europe les indices Dax, Cac 40 et FTSE 100 ont fini en baisse.

Cette annonce a provoqué une ruée sur les valeurs considérées comme sûres, à l'instar de l'or, dont le prix de l'once a nettement dépassé 1500 dollars, ainsi que sur le franc qui s'appréciait face à l'euro (1,0890 EUR/CHF) et au dollar (0,9770 USD/CHF).

A la Bourse suisse, le SMI a piqué du nez et clôturé en repli de 0,62% à 9744,98 points, après un plus haut à 9882,25 points et un plus bas à 9735,29 points. Le SLI a perdu 0,77% à 1477,67 points et le SPI a abandonné 0,52% à 11'869,0 points.

Hormis Schindler ( 0,8%), les 29 autres valeurs vedettes ont cédé leurs gains. AMS (-3,9%), Alcon (-3,2%) et Lafargeholcim (-2,2%) ont nettement baissé et terminé en fin de classement dans un contexte hautement volatil.

Hormis Roche (-0,02%) qui a limité les pertes, les deux autres poids lourds Novartis (-0,5%) et Nestlé (-0,4%) ont également nettement cédé du terrain.

AMS (-4,1%), Alcon (-1,9%) et Vifor (-1,2%) affichaient les plus fortes pertes.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.