Après Singapour, Hongkong lève les séquestres sur les biens d’Yves Bouvier

Affaire des Ports FrancsLa mesure avait été exigée par l’ex oligarque accusant l’homme d’affaires genevois d’escroquerie dans la vente de toiles de maîtres.

Durant dix ans, Yves Bouvier a permis à Dmitri Rybolovlev d’acquérir des dizaines de toiles de maîtres.

Durant dix ans, Yves Bouvier a permis à Dmitri Rybolovlev d’acquérir des dizaines de toiles de maîtres. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ce vendredi, la Cour d’appel de Hongkong a ordonné de mettre un terme au gel des avoirs d’Yves Bouvier, le patron de la société genevoise Natural Le Coultre. Une décision similaire a été prononcée à Singapour il y a quinze jours.

Cette mesure visant à empêcher l’homme d’affaires genevois — également marchand d’art — de dissimuler ses avoirs avait été prononcée par la justice hongkongaise le 12 mars et confirmée en juillet. Son retrait est vécu par l’entourage d’Yves Bouvier comme une nouvelle victoire dans la guerre judiciaire qui l’oppose à Dmitri Rybolovlev, un milliardaire installé à Monaco. "Cette capitulation serait-elle annonciatrice d'une prise de conscience? La raison aurait-elle frappé à la porte des adversaires d'Yves Bouviers?" insistait dimanche son avocat genevois, Me David Bitton.

Durant dix ans, le Suisse a permis au Russe d’acquérir des dizaines de toiles de maîtres. Et ce pour un total de deux milliards d’euros. Transactions que l’ex oligarque estime avoir été surfacturées à hauteur de plus de 500 millions, par le biais des manœuvres frauduleuses. Arrêté à Monaco fin février, Yves Bouvier y avait alors été inculpé pour escroquerie au sortir de sa garde à vue.

« Cette mesure hongkongaise étant dépendante de celle de Singapour, la justice [locale] allait elle aussi conclure nécessairement à son annulation après la décision rendue à Singapour; il fallait donc que nous convenions d’un tel dégel de ses avoirs », réagit un porte-parole des avocats de Dmitri Rybolovlev. Ce dernier rappelle que «la procédure civile se poursuit pleinement à Singapour, ainsi que les procédures pénales à Monaco – où Monsieur Bouvier est poursuivi pour escroquerie et complicité de blanchiment d’argent - et en France. » (TDG)

Créé: 04.09.2015, 20h48

Articles en relation

Après Singapour, Hongkong lève les séquestres sur les biens d’Yves Bouvier

Affaire des Ports Francs La mesure avait été exigée par l’ex oligarque accusant l’homme d’affaires genevois d’escroquerie dans la vente de toiles de maîtres. Plus...

Yves Bouvier: «Il a détruit ma réputation, je détruirai sa fortune»

Marché de l'art Accusé d’escroquerie par un ancien oligarque, le Genevois, principal utilisateur des Ports-francs, prépare la riposte. Plus...

Le milliardaire Rybolovlev sous enquête à Monaco

Affaire Bouvier Visé par la justice monégasque, le Russe subit la contre-attaque d’une proche du marchand d’art Yves Bouvier. Plus...

Accusé d’escroquerie, Yves Bouvier contre-attaque

Toiles de maîtres Francis Szpiner, le nouvel avocat de l’homme clef du marché de l’art genevois, s’explique Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...