Le Saron pourrait remplacer le Libor

Taux de référenceLes jours du Libor sont comptés. Le gendarme britannique des marchés a décidé de le supprimer d'ici à fin 2021.

La Banque nationale suisse (BNS) doit trouver un remplaçant au Libor pour conduire sa politique monétaire.

La Banque nationale suisse (BNS) doit trouver un remplaçant au Libor pour conduire sa politique monétaire. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les banques et les assureurs suisses devraient à l'avenir s'orienter sur le taux de référence Saron pour calculer les crédits hypothécaires et les produits financiers. Un groupe de travail national recommande d'utiliser ce taux en remplacement du Libor en franc.

Le groupe de travail, chargé d'examiner les propositions de réforme des taux d'intérêt de référence en Suisse, a recommandé lors de sa séance du 5 octobre le Saron comme solution de rechange au Libor, selon un document publié sur le site internet de la BNS.

Fin 2021

La Banque nationale suisse (BNS) doit trouver un remplaçant au Libor pour conduire sa politique monétaire. Les jours de ce taux de référence sont en effet comptés. Le gendarme britannique des marchés, la FCA, qui régule le Libor, a décidé de supprimer son taux d'ici à fin 2021, contraignant les acteurs financiers à trouver une alternative.

La décision en faveur du Saron n'est pas une surprise. La BNS et l'opérateur financier SIX Swiss Exchange (Bourse suisse), qui calcule ce taux, avaient déjà exprimé cette préférence. Le Saron (Swiss Average Rate Overnight) remplacera déjà en fin d'année le Tois-Fixing sur le marché monétaire suisse et sert par exemple à calculer les dérivés sur taux d'intérêt.

Le Saron a été lancé conjointement avec d'autres taux en 2009. Contrairement au Libor, il repose sur des opérations garanties et est calculé sur la base de transactions réelles via la plate-forme de négoce exploitée par SIX. A l'inverse, le Libor est déterminé selon un sondage auprès des banques.

Feuille de route

Le groupe de travail a décidé de former deux sous-groupes afin d'examiner les types de produits basés sur le Libor. Le premier se concentrera sur le domaine du crédit et de l'épargne, tandis que le second s'occupera des dérivés et des instruments du marché des capitaux. Les groupes devront élaborer une feuille de route pour assurer la transition.

Le groupe sur les taux de référence réunit des représentants de grandes banques, de banques cantonales, de banques privées, d'assureurs, de chambres de compensation et d'autres acteurs financiers.

Selon la BNS, il s'agit du forum central où sont examinées les propositions de réforme des taux d'intérêt de référence en Suisse et où sont discutés les derniers développements internationaux. La présidence du groupe est exercée conjointement par un représentant du secteur privé et par un représentant de la Banque nationale. L'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) est invitée en tant qu'observatrice. La prochaine réunion est agendée au 11 janvier. (ats/nxp)

Créé: 31.10.2017, 11h35

Articles en relation

Deutsche Bank paie pour avoir manipulé le Libor

Allemagne Deutsche Bank va payer 220 millions de dollars dans le cadre d'un règlement avec une quarantaine d'Etats américains concernant des manipulations du taux d'intérêt Libor. Plus...

Libor, Saron: charabia monétaire cardinal

La chronique économique Plus...

Les jours du Libor à la BNS sont-ils comptés?

Suisse La banque centrale suisse utilise déjà des taux de référence alternatifs et la variante au Libor pourrait s'appeler le Saron, pour Swiss Average Rate Overnight. Plus...

Le taux Libor sera supprimé d'ici 2021

Marchés financiers Après de multiples scandales, le célèbre taux interbancaire va passer à la trappe. Cette décision a un impact sur la Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...