Sandra Jean va quitter «Le Nouvelliste»

MédiasLa directrice des rédactions du Nouvelliste souhaite explorer de nouvelles opportunités de carrière.

Dans les semaines à venir, la nouvelle organisation de la direction de la rédaction du «Nouvelliste» sera communiquée.

Dans les semaines à venir, la nouvelle organisation de la direction de la rédaction du «Nouvelliste» sera communiquée. Image: Photo d'archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sandra Jean va quitter son poste de directrice des rédactions du «Nouvelliste» à la fin de l'année. La quadragénaire compte explorer d'autres opportunités après cinq années à son poste.

En collaboration avec le rédacteur en chef Vincent Fragnière, Sandra Jean a positionné «Le Nouvelliste au coeur des débats qui animent le Valais», soulignent les Editions «Le Nouvelliste» mardi dans un communiqué.

Première femme à diriger les rédactions du titre valaisan, elle a travaillé sur l'ouverture du journal, le développement d'enquêtes et de nouvelles formes de contenus «avec des objectifs journalistiques d'exigence et d'indépendance». Eric Meizoz, éditeur du «Nouvelliste», salue son engagement.

Ancienne rédactrice en chef du «Matin»

Le communiqué précise que Vincent Fragnière poursuit ses missions en qualité de rédacteur en chef et qu'il jouera un rôle central dans la constitution de la nouvelle équipe de direction des rédactions des Editions «Le Nouvelliste». Eric Meizoz présentera dans les semaines à venir la nouvelle organisation de la direction de la rédaction du «Nouvelliste», du «Journal de Sierre» et de la «Gazette de Martigny».

Ancienne rédactrice en chef du «Matin», Sandra Jean a également été membre du conseil d'administration de Keystone-ATS, de juin 2015 à début 2018. (ats/nxp)

Créé: 13.08.2019, 12h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après les frappes iraniennes sur l'Arabie saoudite
Plus...