Ça s’en va et ça revient

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Thomas Veillet

La semaine qui vient de s’écouler était définitivement haussière.

Ce qui est assez fascinant, c’est que les arguments de notre rebond de début d’année sont à peu près les mêmes qui nous ont détruite en décembre, mais dans l’autre sens.

Nous étions terrifiés par la hausse des taux, l’inversion de la courbe des rendements et par le fait que le patron de la FED faisait tout faux. Il aura suffit d’un seul discours au début du mois de janvier pour retourner l’opinion du marché. Depuis lors, Jerome Powell est devenu raisonnable, intelligent et candidat au pris Nobel d’économie.

Les Chinois étaient nos pires ennemis et semblaient prêt à entre en guerre avec les USA – en guerre économique – et puis en l’espace de trois jours de négociations – bien que l’on n’en sache toujours pas plus, tout a tourné. C’est nos meilleurs amis. C’est en tous les cas le sentiment qui prime.

Sentiment basé sur le fait que leur économie va tellement mal, qu’ils n’auront d’autre choix que de plier devant Trump et son arrogance.

Et puis en décembre nous étions paniqués par le fait que le quatrième trimestre serait pourri pour les sociétés qui ne pouvaient que souffrir de cette économie mondiale qui ralentissait. Sauf qu’à force de réviser les attentes à la baisse, depuis 10 jours, les chiffres sont souvent meilleurs que les attentes.

Le 21 décembre les optimistes qui cherchaient de l’audience se faisaient ridiculiser par la communauté des « catastrophistes » qui avaient ENFIN raison après 10 ans de disette. Et le 18 janvier, c’est l’inverse.

Fortune ne se construit pas en trois jours. Les « coups de bourse » miracle n’existent que une ou deux fois dans une vie d’investisseur. Il faut construire sur le long terme et arrêter d’écouter le bruit incessant des marchés financiers qui n’en savent pas plus que vous.

Quittez vos applications boursières sur Smartphone et voyez plus loin que la fin de la semaine.

Créé: 20.01.2019, 13h35


Retrouvez ici tous les invités de la Tribune de Genève La rubrique L’invité(e) est une tribune libre (3000 signes, espaces compris) sélectionnée par la rédaction. Avant d’envoyer votre contribution, prenez contact assez tôt à courrier@tdg.ch, afin de planifier au mieux son éventuelle publication.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jocelyne Haller refuse son élection
Plus...