Passer au contenu principal

Le Romand n’aurait pas le «gène entrepreneurial»

Selon la NZZ am Sonntag, le Suisse romand mettrait plus de temps à retrouver un job et serait moins enclin à créer sa société.

L'EPFZ, dont l'étude en collaboration avec l'Université de Zürich a mis le feu aux poudres.
L'EPFZ, dont l'étude en collaboration avec l'Université de Zürich a mis le feu aux poudres.
Keystone

Des étoiles aux planètes, en passant par la vie humaine, tout est cyclique dans l’univers. Et la presse suisse n’y échappe pas. Sept ans après la Une de la «Weltwoche» qui traitait les Romands de «Grecs de la Suisse», c’est donc au tour d’un dominical de renom d’en remettre une couche. Dimanche la «NZZ am Sonntag» attaquait son cahier économique avec un article titré «Les Romands créent moins d’entreprises et mettent plus de temps à retrouver un travail».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.