Quatorze licenciements chez «Annabelle»

MédiasEn raison de la baisse de recettes publicitaires, le magazine alémanique de Tamedia va subir une restructuration.

Au total, 39 personnes travaillent au sein de la rédaction d'«Annabelle».

Au total, 39 personnes travaillent au sein de la rédaction d'«Annabelle». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'éditeur Tamedia prévoit de procéder à 14 licenciements au sein du magazine féminin alémanique «Annabelle». La rédactrice en chef Silvia Binggeli a annoncé sa démission pour cet été.

En raison de la forte baisse des recettes publicitaires, «Annabelle» va modifier son modèle rédactionnel, a communiqué mardi l'éditeur zurichois Tamedia. Une rédaction commune sera chargée de l'édition papier et du site en ligne. La restructuration se fera par étapes et durera probablement jusqu'à l'été.

«L'ajustement économiquement nécessaire du modèle rédactionnel devrait entraîner 14 licenciements, sous réserve des résultats de la procédure de consultation», écrit le groupe de presse. Au total, 39 personnes travaillent au sein de la rédaction d'«Annabelle», a indiqué à Keystone-ATS Patrick Matthey, responsable de la communication de Tamedia. Les coupes ont lieu dans tous les secteurs du titre.

«Tamedia essayera de trouver des solutions internes pour les collaboratrices et collaborateurs concernés, afin de minimiser le nombre de licenciements en recourant aux fluctuations naturelles», a ajouté le porte-parole. Un plan social est prévu. (ats/nxp)

Créé: 29.01.2019, 12h17

Articles en relation

Tamedia se réorganise: 17 emplois à la trappe

Médias Le groupe alémanique Tamedia veut alléger ses départements Prepress de Lausanne et de Zurich. Plus...

Un Tribunal arbitral tranchera le plan social

Fin du Matin papier Les syndicats Impressum et Syndicom, ainsi que l'éditeur Tamedia se sont entendus sur les modalités d'un arbitrage. Plus...

Tamedia: conclusion d'un plan social outre-Sarine

Suisse Vingt-trois personnes sont concernées par le nouveau plan social proposé par Tamedia en Suisse alémanique. Un plan qui ne convainc pas en Suisse romande. Plus...

Les ex-employés du «Matin» se mobilisent

Lausanne Une quarantaine d'employés licenciés du «Matin», disparu en juin, se sont réunis ce jeudi matin devant Tamedia à Lausanne. Ils réclament un plan social digne de ce nom. Plus...

Tamedia peut racheter la «Basler Zeitung»

Médias La Commission de la concurrence a donné son feu vert jeudi au groupe de presse zurichois pour le rachat de la «Basler Zeitung». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.