Le Prix PERL honore un outil de chirurgie des cancers

EntreprisesIssue de l’EPFL, SamanTree Medical enlève le Trophée du Prix Entreprendre Région Lausanne 2018.

Etienne Shaffer, directeur technique et Bastien Rachet, CEO de l’entreprise lauréate, SamanTree Medical.

Etienne Shaffer, directeur technique et Bastien Rachet, CEO de l’entreprise lauréate, SamanTree Medical. Image: ARC/JEAN-BERNARD SIEBER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

SamanTree Medical, une start-up issue de l’EPFL et fondée fin 2014, a remporté le Trophée PERL 2018, doté d’un montant de 50 000 francs lors de la cérémonie de remise des prix, mercredi soir au Palais de Beaulieu. Darix, pour son équipement de vision augmentée pour les pompiers, a gagné le Prix du public – d’une valeur de 10 000 francs – attribué pour la première fois à l’un des cinq lauréats choisi par le jury. Rappelons que le Prix Entreprendre Région Lausanne (PERL) est un concours qui met en lumière les jeunes entreprises les plus innovantes et prometteuses qui sont installées dans une des 27 communes membres de Région Lausanne.

La société SamanTree Medical, qui a remporté le 1er Prix, a développé un dispositif d’imagerie médicale révolutionnaire destiné à la chirurgie des cancers. Celui-ci permet une analyse détaillée des bords de la tumeur pendant l’opération. Grâce à ce procédé, le médecin peut cerner immédiatement l’étendue du mal. Ce qui permet de sécuriser le retrait complet de la tumeur dès la première opération. L’entreprise lausannoise estime pouvoir réduire jusqu‘à 90% les cas de réopération.

Pour la médecine et pour les pompiers

Le Prix Coup de Coeur du jury 2018 (doté de 10 000.-) est revenu à TWIICE qui développe des exosquelettes pour la réhabilitation et l’assistance à la marche de personnes à mobilité réduite. Particularité: le dispositif est adapté dès sa fabrication aux besoins de chaque utilisateur.

Les trois autres finalistes ont reçu un montant similaire dans leur catégorie respective: Darix le Prix de la Réalité augmentée pour sa solution appelée Vizir de vision augmentée thermique mains-libres. Grâce à cet équipement, les sapeurs-pompiers peuvent voir au travers de la fumée et l’obscurité grâce à l’utilisation d’un capteur thermique. Ils travaillent ainsi en meilleure sécurité.

Nagi Bioscience SA à Écublens a gagné le Prix Biotech grâce à sa technologie permettant de limiter l’utilisation d’animaux dans les tests de molécules des entreprises pharmaceutiques, chimiques et cosmétiques. Son appareil permet d’évaluer l’impact de ces molécules sur un micro-organisme, de façon précise et rapide.

Enfin Swiss Motion Technologies SA à Renens remporte le Prix Medtech pour sa technologie d’impression 3D de silicone orthopédique créant un revêtement qui réduit les frottements. Son procédé permet de créer des pièces à bas coût adaptées à la morphologie de chaque patient afin de l’aider à retrouver sa mobilité, en particulier pour les personnes amputées de la jambe. (TDG)

Créé: 02.05.2018, 21h32

Articles en relation

Novartis cible la lutte contre le cancer

Technologies médicales Editorial Issue du CERN, la société AAA, spécialisée en médecine nucléaire, pourrait passer sous le giron du géant bâlois. L’opération est valorisée à près de 4 milliards de francs. Plus...

La «Health Valley» lémanique tient une nouvelle licorne

Pharma Fondée en 2012 par Chris Martin et Michael Forer, ADC Therapeutics s’est spécialisée dans le développement de médicaments contre le cancer. Plus...

Une société lausannoise lève 200 millions

Pharma Fondée en 2012, ADC Therapeutics s’est spécialisée dans le développement de médicaments contre le cancer. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève des jeunes pour le climat
Plus...