Passer au contenu principal

La Poste veut augmenter ses tarifs pour les lettres, les consommateurs résistent

En dépit des e-mails et des réseaux sociaux, les Suisses gardent un goût prononcé pour les courriers postaux.

Roberto Cirillo, président du directoire de La Poste.
Roberto Cirillo, président du directoire de La Poste.
Keystone / Archives

Le président du directoire de La Poste Suisse, Roberto Cirillo, perd patience. Les prix des courriers A et B n’ont plus augmenté depuis quinze ans. Simultanément, le Tessinois, natif de Zurich, confirme sa conviction: le service dit universel doit être garanti par la société anonyme de droit public. Du coup, Roberto Cirillo défend une prompte augmentation du prix à payer pour l’envoi de lettres. Dans moins d’un an!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.