Passer au contenu principal

Un plan pour sauver l’usine ABB Sécheron

Utiliser les armes du patronat

Passer de 150 à zéro licenciés secs

Un refus ne serait «pas compris»

Rappel des faits Un fleuron genevois en crise