Passer au contenu principal

FraudePhilip Morris risque 2 milliards de francs d'amende

Le géant du tabac risque une lourde amende en Thaïlande où il est suspecté d'avoir délibérément évité les taxes d'importation.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
DR

La multinationale américaine est suspectée de fraude sur les taxes d'importation.

«Philip Morris en tant que société, ainsi que sept Thaïlandais, ont été mis en examen pour fraude fiscale lundi», a annoncé mardi devant la presse Somnuk Siengkong, porte-parole du parquet.

Le cigarettier est accusé d'avoir évité de payer 20 milliards de bahts (553 millions de francs) de taxe d'importation en ne déclarant qu'une partie des cigarettes acheminées dans le pays depuis les Philippines entre 2003 et 2006.

Philip Morris, qui possède les marques Marlboro et L&M, risque une amende de 80 milliards de bahts, selon le parquet. Quatre cadres étrangers de Philip Morris sont également mis en examen mais ils se trouvent en dehors du pays.

Accusations «injustes»

Dans un communiqué, Philip Morris a dénoncé «des accusations sans valeur». Sa branche thaïlandaise a évoqué des accusations «injustes» contre lesquelles elle promet de se battre en justice.

Cette affaire date de 2006. En 2011, le parquet avait recommandé de ne pas poursuivre le cigarettier mais l'affaire avait été rouverte deux ans plus tard.

Dans une toute autre affaire judiciaire, Philip Morris avait contesté, avec d'autres cigarettiers, l'obligation d'avertissements antitabac qui couvre 85% des paquets de cigarettes en Thaïlande, finalement entrée en vigueur en 2014.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.