«Il ne peut y avoir d’équité sans un congé parental»

Grève des femmes La présidente de la société Keller Trading SA, Babette Keller-Liechti, préfère le mot équité à celui d’égalité

Babette Keller-Liechti, présidente de Keller Trading SA.

Babette Keller-Liechti, présidente de Keller Trading SA. Image: LMD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Allez-vous participer à la grève du jour?

Non, certainement pas. Tout simplement parce que je trouve que l’on ne résout rien par la grève. Équité! Les hommes font-ils la grève?

Qu’est-ce que représente l’égalité pour vous?

Je n’aime pas le mot égalité dans ce contexte, et je préfère plutôt parler d’équité entre hommes et femmes. À mon sens, cette équité ne peut fonctionner sans un congé parental impliquant les deux parents. Je suis pour un système qui, suivant les besoins de chaque couple, permettrait aussi bien à la mère qu’au père de bénéficier du congé de 12 semaines pour s’occuper de leur nouveau-né. À partir de là seulement, il devient possible d’envisager un système vraiment équitable pour tous et de s’attendre, par exemple à un équilibrage des salaires ou à la possibilité pour les femmes d’accéder à des postes à responsabilité plus aisément. Cela, d’une certaine manière, pourrait supprimer les fameux quotas et permettre aux papas qui le désirent de se sentir plus impliqués dans l’arrivée d’un bébé. Nous avons le privilège de porter nos enfants mais nous n’avons pas le privilège de l’amour que nous leur portons.

Avez-vous subi des discriminations dans votre parcours en raison de votre statut de femme?

Non, dans mon identité de femme entrepreneure, j’estime avoir toujours été reconnue pour mes seules compétences. Mon statut d’indépendante m’a préservé de fait, de toutes formes de discrimination. Par contre, je suis consciente que je relève de l’exception en comparaison à d’autres femmes ayant fait carrière au sein de grandes ou petites entreprises et ayant dû gravir pas à pas les échelons face à des hommes.

Créé: 13.06.2019, 18h20

Articles en relation

«Faire la grève à partir de 15h24»

Le Matin Dimanche La grève des femmes du 14 juin, l'actu chiffonnée par Claude-Inga Barbey dans sa vidéo «Olé!» N°40. Plus...

Les femmes n'ont plus peur du pouvoir

BILAN Remporter une négociation difficile ou diriger des équipes, les femmes se sentent toujours plus libres de réaliser leurs ambitions. Plus...

Les associations féminines et féministes prennent les Bastions!

Grève des femmes Vendredi et samedi, le festival «Bastions de l’égalité» ambitionne de sensibiliser la population aux enjeux paritaires. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.