Passer au contenu principal

Combien de pages compte le Code du travail suisse?

Le patron des patrons français a cité la Suisse en exemple.

Pierre Gattaz, patron des patrons français.
Pierre Gattaz, patron des patrons français.
Keystone

«Le Code du travail suisse ne contient que 60 pages»Pierre Gattaz, président du Medef, l’association patronale française

La révision du Code du travail est déjà considérée comme le feuilleton politique de l’été en France. Intervenant dans ce débat, Pierre Gattaz, patron des patrons français, a cité en exemple la Suisse dont le code ne contiendrait que 60 pages. En réalité, la Loi helvétique sur le travail ne comporte que 32 pages, soit environ cent fois moins qu’en France, où ce gros livre en a plus de 3300, et fait le poids d’un âne mort.

Mais il faut ajouter à cette loi suisse diverses ordonnances entrant dans les détails à l’image de la hauteur minimale de locaux professionnels, ou centrées sur des catégories de personnes précises, comme les jeunes travailleurs ou les femmes enceintes. Même en ajoutant ces 130 pages d’ordonnances, les textes helvétiques restent digestes en regard des dispositions françaises.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.