Nick Hayek a gagné plus en 2017

HorlogerieLe patron de Swatch Group a perçu une rémunération totale de près de 6,97 millions de francs en 2017, contre 6,13 millions un an plus tôt.

Nick Hayek.

Nick Hayek. Image: Archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nick Hayek, le directeur général de Swatch Group, a gagné davantage l'année dernière.

Le salaire de base du patron horloger s'est monté à 1,56 million de francs, précise le le rapport annuel de rémunérations de Swatch Group publié mercredi. A quoi sont venus s'ajouter des bonus à hauteur de 3,1 millions, ainsi que des options sur actions et d'autres rémunérations.

Le montant total perçu par la direction générale dans son ensemble atteint 33,53 millions de francs, contre 32,58 millions de francs en 2016.

Les six membres du conseil d'administration ont pour leur part obtenu un total de quelque 5,19 millions de francs. Ils s'étaient partagé 4,59 millions une année plus auparavant.

La soeur aussi

La présidente Nayla Hayek a reçu près de 4,38 millions de francs, dont 221'919 francs pour sa fonction au sein de l'organe de surveillance. Elle avait perçu un peu moins de 3,87 millions en 2016.

A titre de comparaison, le patron d'UBS Sergio Ermotti est l'un des dirigeants d'entreprise suisse le mieux payé, avec 14,2 millions de francs. Le directeur général du géant pharmaceutique bâlois Novartis, Joseph Jimenez, a touché 13,1 millions de francs.

Le patron de Nestlé, l'Allemand Mark Schneider, a pour sa part perçu une rémunération totale de 7,4 millions de francs pour sa première année à la tête du groupe alimentaire vaudois. (ats/nxp)

Créé: 14.03.2018, 09h37

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...