Passer au contenu principal

New York met le Credit Suisse sous surveillance

Le bureau de surveillance financière de New York place une véritable épée de Damoclès sur la tête du Credit Suisse. Si le surveillant découvre d'autres irrégularités, il pourra proposer de nouvelles poursuites.

La secrétaire au Travai Hilda Solis (gauche) avec Barack Obama. Selon le registre fédéral, le département du Travail a déposé une demande d'exemption pour des activités du Credit Suisse. (12 septembre 2014)
La secrétaire au Travai Hilda Solis (gauche) avec Barack Obama. Selon le registre fédéral, le département du Travail a déposé une demande d'exemption pour des activités du Credit Suisse. (12 septembre 2014)
Keystone
Le Credit Suisse a confirmé avoir envoyé des données aux autorités américaines dans le cadre de l'accord conclu en août 2013. Elle en a aussi informé les employés concernés. (10 juillet 2014)
Le Credit Suisse a confirmé avoir envoyé des données aux autorités américaines dans le cadre de l'accord conclu en août 2013. Elle en a aussi informé les employés concernés. (10 juillet 2014)
AFP
Patrick Raaflaub, alors directeur de la FINMA, vient de boucler une procédure qui démontre que le Credit Suisse a gravement enfreint ses obligations. La FINMA ordonne de mettre en place un nouveau système de gestion du risque. Aucun rapport ne sera toutefois publié avant la résolution du conflit avec les Etats-Unis. (21 septembre 2012)
Patrick Raaflaub, alors directeur de la FINMA, vient de boucler une procédure qui démontre que le Credit Suisse a gravement enfreint ses obligations. La FINMA ordonne de mettre en place un nouveau système de gestion du risque. Aucun rapport ne sera toutefois publié avant la résolution du conflit avec les Etats-Unis. (21 septembre 2012)
Keystone
1 / 14

Parmi les termes de l'accord conclu entre le Credit Suisse et la justice américaine figure une exigence formulée par le Departement of Financial Services (DFS), l'agence de régulation financière à New York dirigée par Benjamin M. Lawsky. La banque devra engager pendant deux ans un surveillant qui sera «indépendant».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.