Passer au contenu principal

Des montres marquées au fer rouge de la Blockchain

L’authentification en réseau pourrait protéger le secteur du luxe des imitations. La maison genevoise Gvchiani dévoile une montre certifiée par ce biais.

Alec Avedisyan (à g.) et Vicken Bayramian, co-fondateurs de Cryptolex, avec Shant Ghouchian (à dr.), fondateur de la marque genevoise Gvchiani, arborent leur MasterBlock. DR
Alec Avedisyan (à g.) et Vicken Bayramian, co-fondateurs de Cryptolex, avec Shant Ghouchian (à dr.), fondateur de la marque genevoise Gvchiani, arborent leur MasterBlock. DR

Un soir de juin, au centre de Genève, entre coupes de champagne et décolletés. Un événement promotionnel comme les affectionnent les marques de luxe. La petite maison horlogère locale Gvchiani lance sa MasterBlock, qu’elle présente comme la première montre mécanique «protégée par un certificat enregistré sur la Blockchain, ce qui la rend infalsifiable». Rimant avec Bitcoin, cette particularité a bien des chances de parler aux quadras férus de «tech» et de coups de poker financiers.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.