Passer au contenu principal

Mobilisation autour des loyers d'avril pour les indépendants

Le fonds Bonhôte Immobilier suspend les loyers commerciaux du mois d'avril. L'USPI salue le geste. L'Asloca plaide pour leur suppression.

Immeuble du fonds Bonhôte-Immobilier comportant des surfaces commerciales,route de Meyrin à Genève.
Immeuble du fonds Bonhôte-Immobilier comportant des surfaces commerciales,route de Meyrin à Genève.

Pour des milliers de commerces indépendants, il s'agit de parer au plus pressé, et la facture du loyer figure en haut de la pile. Pour leur donner de l'air, le fonds Bonhôte-Immobilier a annoncé lundi la suspension des loyers du mois d'avril à ses locataires d'activités commerciales indépendantes.

Bonhôte possède quelque 2500 logements sur l'ensemble de la Suisse romande, dont 210 locaux commerciaux. «Cette mesure concerne une centaine d'entre eux», précise le responsable de la communication Cyril Lanfranchi. Il est également demandé aux régies de n'effectuer aucune mise en demeure, jusqu'à nouvel avis. Concrètement, cette décision cible les commerces indépendants tels que salons de coiffure, centres de fitness, magasins de chaussure, etc. "Elle ne s'applique pas à d'autres locataires comme les commerces de détail du type Migros ou Coop, évidemment", souligne Cyril Lanfranchi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.