Passer au contenu principal

Mark Carney, l'aboyeur de la Banque d'Angleterre

Le Canadien quittera le 15 mars son poste de gouverneur de la Banque d'Angleterre. Il n'a jamais ménagé ses critiques. Il devient l'une des personnalités les plus influentes dans le monde financier.

Mark Carney quittera le 15 mars son poste de gouverneur de la Banque d'Angleterre.
Mark Carney quittera le 15 mars son poste de gouverneur de la Banque d'Angleterre.
AFP

Mark Carney avait débarqué à Londres en juillet 2013 sous le regard inquisiteur du secteur financier britannique. Même s’il avait obtenu un doctorat en économie à l’université d’Oxford, jamais avant lui un étranger n’avait occupé le poste de gouverneur de la Banque d’Angleterre. Quasiment sept ans plus tard, il quittera, le 15 mars, la capitale britannique avec le statut d’éminence internationale, aux déclarations tapageuses. Comme son avertissement lancé cette semaine: «Il est généralement vrai que les grandes banques centrales disposent de beaucoup moins de munitions qu’avant, et cette situation devrait persister un certain temps. S’il devait y avoir un ralentissement économique plus profond, qui réclamerait plus de relance qu’une récession conventionnelle, il n’est pas évident que la politique monétaire posséderait assez de marge de manœuvre.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.