Le marché de l'emploi sur le chemin de la reprise

TravailManpower prévoit début 2018 le meilleur premier trimestre depuis 2011 concernant les intentions d'embauche.

Les secteurs des activités financières, des assurances ou encore des services aux entreprises devraient connaître une hausse de 10% des recrutements.

Les secteurs des activités financières, des assurances ou encore des services aux entreprises devraient connaître une hausse de 10% des recrutements. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le rythme des embauches devrait s'accélérer au premier trimestre 2018, selon le dernier baromètre de Manpower sur les perspectives d'emploi. Il s'agit du premier trimestre le plus favorable depuis 2011.

Sur les 759 employeurs interrogés en Suisse entre le 18 et le 31 octobre dernier, une large majorité (87%) n'envisagent aucun changement de leurs effectifs. Ils sont 5% à prévoir une augmentation et 4% à anticiper une contraction du personnel, indique mardi Manpower Suisse dans un communiqué.

La prévision nette d'emploi en Suisse - soit le solde entre les employeurs qui vont embaucher et ceux qui vont réduire leurs effectifs - ressort en hausse de 3%, soit une augmentation de 4 points tant en comparaison trimestrielle qu'annuelle. «Le marché de l'emploi suisse emboîte progressivement le pas de la reprise économique», relève dans le communiqué Leif Agnéus, directeur de Manpower Suisse.

Grâce à l'amélioration conjoncturelle mondiale, à la croissance de la zone euro et à la dépréciation du franc, la confiance revient, principalement dans les entreprises orientées vers l'exportation.

Prévisions négatives en Suisse centrale

Par région, l'optimisme est de mise parmi les employeurs de la région de Zurich ( 7%). Dans l'espace Mittelland aussi (+6%), où la dynamique d'embauche est en forte progression en comparaison trimestrielle (+10 points) et annuelle (+11 points), après une année de résultats négatifs. Les employeurs du Nord-Ouest ne s'étaient eux pas montrés aussi confiants depuis 2015 (+5%).

Seule la Suisse centrale présente une prévision négative (-4%). Les employeurs de la région lémanique se montrent quant à eux réservés (0%), bien qu'ils soient huit sur dix à n'envisager aucun changement dans leurs effectifs.

La majorité des secteurs à la hausse

Les employeurs de sept des dix secteurs interrogés projettent des embauches au cours des trois premiers mois de l'année, en particulier dans les activités financières, assurances, immobilier et services aux entreprises (+10%).

L'industrie manufacturière (+9%) enregistre les améliorations les plus considérables en comparaison trimestrielle (+26 points) et annuelle (+11 points). L'hôtellerie-restauration (+7%) affiche son résultat le plus élevé en près de trois ans.

Les «prévisions encourageantes» dans ces deux secteurs «sont très certainement stimulées par l'affaiblissement du franc», relève Leif Agnéus. A l'inverse, le secteur de la construction marque notamment le pas, affichant un recul de cinq points tant en comparaison trimestrielle qu'annuelle.

Niveau proche des pays voisins

Sur les quatre catégories d'entreprises sondées, les petites retrouvent un allant certain. Elles enregistrent leurs perspectives d'embauche les plus favorables en plus de trois ans, ainsi que l'amélioration la plus marquée en comparaison trimestrielle (7 points) et annuelle (12 points). A l'opposé, les employeurs des micro-structures (+1%) se montrent les plus réservés.

Ceux des grandes entreprises (+12%) affichent les intentions de recrutement les plus élevées au premier trimestre, suivies des sociétés de taille moyenne et des petites entreprises (+9% chacune).

En comparaison internationale, les intentions d'embauche des employeurs suisses atteignent un niveau proche des pays voisins: les Allemands continuent de se montrer confiants (+5%), de même que les Français (+2%). Un marché de l'emploi sans relief est anticipé en Italie et en Autriche (0% chacune). (ats/nxp)

Créé: 12.12.2017, 08h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...