Passer au contenu principal

Le magnat Rybolovlev inculpé à Monaco

Le milliardaire ressort libre d'une garde à vue liée à des soupçons de corruption. Ce nouvel épisode du conflit qui l'oppose au marchand d'art genevois Yves Bouvier fait écho à une autre enquête pour corruption, récemment classée à Genève.

Le propriétaire de l’AS Monaco, Dmitri Rybolovlev, a été entendu mardi et mercredi par la police monégasque.
Le propriétaire de l’AS Monaco, Dmitri Rybolovlev, a été entendu mardi et mercredi par la police monégasque.
REUTERS

Série noire pour le magnat russe propriétaire de l'ASM. Et pas seulement parce que son club de football monégasque, étrillé mardi soir 4-0 face à Bruges est éliminé de la Ligue de Champions.

Depuis quatre ans, Dmitri Rybolovlev mène, de Monaco, une guerre médiatico-judiciaire sans merci contre l’influent marchand d’art genevois Yves Bouvier, l’accusant de l’avoir escroqué durant des années à hauteur de plus de 1 milliard de francs sur la fourniture d’une quarantaine de toiles de maître. Mais le milliardaire bascule à présent du statut de plaignant à celui de mis en cause. Origine de ce retournement? Un an d’enquête monégasque portant notamment sur des soupçons de «corruption» et de «trafic d’influence», en lien avec cette guerre des tableaux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.