Passer au contenu principal

Le TGV rapprochera bientôt Genève de Londres

Après Paris et la Méditerranée, Lyria étend son offre TGV au départ de Genève

A la gare de Lille Europe, les Genevois trouveront des connexions optimisées vers Londres et Bruxelles, indique le Valaisan Alain Barbey, directeur général de TGV Lyria.
A la gare de Lille Europe, les Genevois trouveront des connexions optimisées vers Londres et Bruxelles, indique le Valaisan Alain Barbey, directeur général de TGV Lyria.
Laurent Guiraud

La société Lyria élargit encore son réseau TGV (train à grande vitesse) relié à Genève Cornavin. Dès décembre, son offre comprendra ainsi quatre allers-retours hebdomadaires entre le bout du Léman et Lille, chacun des aller simples durant un peu plus de quatre heures. A cette liaison directe avec la gare Lille Europe et le chef-lieu de la région Nord-Pas-de-Calais s’ajouteront «des connexions optimisées vers Londres et Bruxelles», se félicite le Valaisan Alain Barbey, directeur général de TGV Lyria. Et ce n’est pas tout. La ligne Genève-Lille permettra en plus au TGV de conduire ses passagers, évidemment à un train d’enfer, à Marne-La-Vallée pour visiter le parc d’attractions Disneyland Paris et se rendre à l’Aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Cette deuxième destination donnera notamment la possibilité d’embarquer à bord de long-courriers de compagnies sans partenariat avec Air France/KLM, avec des coûts globaux moindres qu’en partant de Genève Aéroport avec des vols Air France/KLM ou Swiss (les deux compagnies opèrent en codes partagés). Lyria SAS (société par actions simplifiée), détenue à 74% par la Société nationale de chemins de fer français (SNCF) et 26% par les CFF (Chemins de fer fédéraux), tient aussi à soigner sa clientèle business parisienne dont les activités sont liées à Genève. Du coup, dès septembre, un premier TGV à destination de la Cité de Calvin quittera la Gare de Lyon à 6h11 pour arriver à 9h30 à Cornavin. L’idéal pour commencer assez tôt sa journée de travail au bout du Léman et être de retour le soir même, à une heure pas trop tardive, dans la Ville Lumière.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.