Passer au contenu principal

Lufthansa prévoit plus de 8000 embauches en 2018

Le géant allemand va engager massivement cette année pour accompagner notamment l'essor de sa compagnie à bas coûts Eurowings.

Les employés d'Air Berlin ont été invités à postuler auprès de Lufthansa.
Les employés d'Air Berlin ont été invités à postuler auprès de Lufthansa.
AFP

Le groupe, propriétaire des compagnies Lufthansa, Eurowings, Swiss, Brussels et Austrian Airlines, «va embaucher plus de 8000 nouveaux collaborateurs cette année», a-t-il annoncé dans un communiqué. Numéro un européen du secteur en chiffre d'affaires, il prévoit notamment d'embaucher plus de 4000 stewards et hôtesses de l'air, dont environ 2500 pour la seule compagnie Lufthansa.

Eurowings, en pleine expansion dans le ciel européen, cherche pour sa part à recruter 2700 personnes (pilotes, personnel de cabine et personnel au sol) cette année et devrait faire appel à d'anciens employés d'Air Berlin.

Salaires moins intéressants

Ces derniers ont été invités à postuler chez elle, à des conditions financières moins intéressantes, depuis que la deuxième compagnie allemande, insolvable, a disparu à l'automne, laissant sur le carreau une bonne partie de ses 8000 salariés.

Très solide financièrement, le numéro un allemand de l'aérien a repris l'offensive après des années marquées par les grèves à répétition de son personnel et la concurrence accrue des transporteurs à bas coût comme Easyjet et Ryanair.

Rôle majeur

Le groupe de 120'000 salariés, prétendant à la reprise partielle de la compagnie italienne en difficulté Alitalia, entend jouer un rôle majeur dans la consolidation du secteur à l'oeuvre en Europe.

Face aux réticences de Bruxelles, il a dû récemment renoncer à mettre la main sur Niki, filiale autrichienne d'Air Berlin, et se contenter de la petite filiale LGW. En 2017, il avait embauché environ 3000 personnes, a indiqué un porte-parole. En prenant en compte les départs de personnel, ses effectifs devraient croître cette année de «plusieurs milliers» de personnes, a affirmé ce dernier.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.