Passer au contenu principal

Des loyers bon marché garantis à très long terme

La Fondation Equitim met sur le marché des immeubles financés à 100% en fonds propres par des caisses de pension.

Le premier immeuble de logements d’utilité publique de la Fondation Equitim sera prêt dès avril à Cossonay. (Image de synthèse.)
Le premier immeuble de logements d’utilité publique de la Fondation Equitim sera prêt dès avril à Cossonay. (Image de synthèse.)
DR

Un 3,5 pièces pour 1370 francs par mois? Ou un petit 2,5 pièces à 1100 francs? Ce sera bientôt une réalité dans un nouvel immeuble qui accueillera ses premiers locataires à Cossonay, à partir du mois d’avril. Ce ratio de 230 francs le mètre carré par année, bien en dessous du prix du marché, est l’œuvre d’un modèle inédit de logements d’utilité publique (LUP) développé par la Fondation Equitim. Le prix est non seulement attractif, mais il est à l’abri des fluctuations de la Bourse. «En effet, notre modèle est basé sur des investissements en fonds propres à 100%, explique Daniel Moser, administrateur délégué de la fondation. Il n’y a donc pas d’incertitudes liées à des crédits hypothécaires.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.