Logitech quitte Morges, Monsanto prend sa place

EconomieLe géant vaudois de l'informatique part s'installer à l'EPFL. L'immeuble qu'occupe l'entreprise à côté de la gare de Morges sera repris par Monsanto.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Logitech quitte son siège de Morges pour se recentrer à l’EPFL, où l’entreprise possède déjà des bureaux. Et le départ est imminent. «Le déménagement est prévu pour vendredi prochain. Le lundi suivant, le 17 juin, nous serons tous basés à l’EPFL, au quartier de l’innovation», confirme un employé sous couvert d’anonymat.

En proie à d’énormes difficultés financières après un exercice 2012-2013 qu’elle qualifie elle-même de «catastrophique», l’entreprise fondée par Daniel Borel en 1981 a donc décidé de rassembler activités et collaborateurs au même endroit. Pour autant, selon l’employé, aucun licenciement ne serait prévu. Les quelque 120 collaborateurs rejoindront donc les 130 personnes qui travaillent déjà à l’EPFL, au Daniel Borel Innovation Center. Contacté, Logitech ne confirme pas.

Monsanto arrivera en septembre
A Morges, l’imposant bâtiment que le géant des périphériques informatiques loue depuis 2007 ne restera pas inoccupé très longtemps. Monsanto, le géant américain des biotechnologies végétales, s’y installera cette année encore. «Nous avons le bail dès le mois de septembre. Le temps de faire quelques travaux et nous emménageons en décembre», confirme Anne Legrand, en charge du projet «nouveaux bureaux» pour la multinationale.

Déjà présent à Morges sur deux sites distincts qui lui servent de quartier général pour l’Europe, l’Afrique et pour le Moyen Orient, Monsanto entend profiter de ce déménagement pour, là aussi, réunir ses quelque 160 collaborateurs au même endroit.

Réactions et développement à lire dans notre édition papier du vendredi 7 juin (TDG)

Créé: 06.06.2013, 18h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...