Les exigences en capital doivent être modifiées

SuisseLes banques d'importance systémique comme UBS et Credit Suisse devront être capables de mieux répondre à un assainissement ou une liquidation.

Une modification fondamentale du modèle de réglementation des grandes banques est superflue.

Une modification fondamentale du modèle de réglementation des grandes banques est superflue. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

UBS et Credit Suisse devront répondre à de nouvelles exigences en matière de capital pour leur assainissement et leur liquidation. Selon un rapport adopté mercredi par le Conseil fédéral, des adaptations s'imposent à ce sujet, mais une modification fondamentale du modèle de réglementation est superflue.

La conclusion émane de la 3e évaluation sur les banques d'importance systémique. Depuis 2015, le gouvernement doit vérifier tous les deux ans si les dispositions légales visant à éviter que les établissements doivent être sauvés au moyen de l'argent du contribuable sont conformes aux normes internationales.

Selon lui, l'approche réglementaire est globalement conforme aux développements internationaux. Mais il faut changer les exigences de capital auxquelles doivent répondre les entités suisses d'UBS et de Credit suisse pour un assainissement ou une liquidation. Le gouvernement veut aussi clarifier le système de remises. Le Département des finances a mis une révision d'ordonnance en consultation en avril.

D'ici à la fin de l'année, il compte aussi revoir l'échelonnement des «bail-in bonds» (fonds de tiers à convertir en fonds propres) et les exigences en matière de liquidités pour les banques d'importance systémique. (ats/nxp)

Créé: 03.07.2019, 11h39

Articles en relation

Credit Suisse passe les tests de la Fed, mais...

Etats-Unis Le régulateur bancaire américain a ordonné à Credit Suisse de modifier «son processus de distribution de capital» d'ici le 27 octobre. Plus...

Taxer 1% des plus riches? Berne dit «non»

Suisse L'initiative«alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital» veut imposer à 150% les parts du revenu du capital supérieures à un montant défini. Plus...

Négoce de devises: la Comco punit deux banques

Suisse Le gendarme de la concurrence a condamné les établissements britannique Lloyds et néerlandais Rabobank à moins de 400'000 francs d'amende. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.