Le KOF réduit ses prévisions de croissance

SuisseSi la croissance du produit intérieur brut (PIB) devrait être moins vigoureuse en 2018, elle est en revanche légèrement revue à la hausse pour 2019.

L'embellie de la conjoncture suisse sera portée notamment par les carnets de commande des entreprises qui continuent à être bien remplis.

L'embellie de la conjoncture suisse sera portée notamment par les carnets de commande des entreprises qui continuent à être bien remplis. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) révise à la baisse ses prévisions pour l'économie suisse pour 2018, tout en relevant celles pour 2019. L'institut de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) table désormais sur une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 2,3% pour l'année en cours, contre 2,5% auparavant. Pour 2019, cet indicateur est augmenté à 1,9% de 1,8%.

L'économie suisse est en plein essor, indique vendredi le KOF dans le cadre de ses prévisions d'été. La croissance sera vigoureuse cette année et un peu moins en 2019. Le taux de chômage devrait diminuer tandis les prix devraient prendre l'ascenseur.

L'embellie de la conjoncture suisse sera portée notamment par les carnets de commande des entreprises qui continuent à être bien remplis. Une part de cette hausse est imputable aux recettes de licence que vont empocher les fédérations sportives internationales, dans le sillage de grands événements mondiaux de 2018 comme les Jeux olympiques et la Coupe de monde de football, expliquent les économistes zurichois.

Le KOF relève aussi que la croissance par habitant s'inscrit cette année en hausse (1,4%) ainsi qu'en 2019 (0,9%) après trois années de stagnation. La dépréciation du franc par rapport à l'euro a aussi permis aux entreprises helvétiques non seulement d'améliorer leur compétitivité, mais aussi leurs marges. Les firmes actives dans les services, en particulier les assurances, devraient soutenir la croissance.

Au niveau international, les incertitudes devraient cependant peser notamment en raison d'une éventuelle guerre commerciale entre les Etats-Unis et l'Union Européenne, selon le KOF. (ats/nxp)

Créé: 15.06.2018, 10h13

Articles en relation

La Fed relève ses taux d'intérêts

Etats-Unis Résolument optimiste sur les fronts de la croissance et de l'emploi, la Banque américaine a fixé ses taux d'intérêts entre 1,75% et 2%. Plus...

UBS s'inquiète d'un pétrole à 100 dollars le baril

Pétrole La flambée des prix de l'or noir menace toujours plus la croissance mondiale et pourrait dynamiser l'inflation, redoute la grande banque helvétique. Plus...

L'impact du tourisme sur le climat a été sous-estimé

Climat Le tourisme, dont la croissance spectaculaire devrait se poursuivre, représente désormais 8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.