Passer au contenu principal

Rien ne va plus, faites vos jeux pour les «licornes» californiennes

L’accueil glacial réservé, l’an dernier, aux géants de la «tech» accumulant les pertes sonne comme un avertissement pour 2020.

2019 aura été l’annus horribilis des entrées en Bourse, comme pour Slack ou Uber. De nombreux investisseurs croient néanmoins en leurs chances cette année
2019 aura été l’annus horribilis des entrées en Bourse, comme pour Slack ou Uber. De nombreux investisseurs croient néanmoins en leurs chances cette année
DR

Le 9 mai 2019, Wall Street était en ébullition. Ce jour marquait l’arrivée sur les marchés d’Uber, la société la plus en vue de la Silicon Valley. «J’ai attendu toute ma carrière pour négocier une action comme ça et vivre une entrée en Bourse comme celle d’Uber», témoignait alors un trader dans le «Financial Times».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.