Passer au contenu principal

L’Italie déboussole les investisseurs

L’Italie va-t-elle abandonner l’Euro? L’impasse politique fait-elle peser un risque pour le franc? Trois scénarios se dessinent.

La bourse italienne a abandonné 2% suite au veto présidentiel sur la proposition de gouvernement populiste.
La bourse italienne a abandonné 2% suite au veto présidentiel sur la proposition de gouvernement populiste.
DR

Un pas en avant, deux pas en arrière. La formation du nouveau gouvernement italien met les nerfs des investisseurs à rude épreuve. Depuis le début du mois, la bourse italienne recule de 10%. Le rejet par le président italien du gouvernement proposé par le Mouvement 5 étoiles (gauche populiste) et la Ligue (droite populiste) constitue le dernier épisode en date. Le président Mattarella n’a pas accepté le très eurosceptique Paolo Savona au poste de ministre des Finances. Dans la foulée, il a confié les clés de la maison Italie au rigoureux Carlo Cottarelli, un ancien dirigeant du Fonds monétaire international. De plus, l’Italie devra retourner aux urnes l’automne prochain.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.