Passer au contenu principal

Humour romand: le rire est-il payant?

Amuser les foules est un art périlleux qui remplit désormais les salles de Suisse romande. Transformé en sérieux business, l’humour n’est pourtant pas rentable pour tous.

Les artistes du Jokers Comedy créé en 2017 Tour-de-Peilz (VD).
Les artistes du Jokers Comedy créé en 2017 Tour-de-Peilz (VD).
Louise Rossier

Aujourd’hui, l’industrie du rire suscite des vocations chez la nouvelle génération et fait émerger pléthore de festivals, revues et clubs dans toute la Romandie. Les chiffres le prouvent: chez l’organisateur d’événements Opus One, l’humour représenterait 20 à 40% des ventes annuelles et serait le genre de spectacles dont la demande demeure la plus stable au fil du temps. Une tendance confirmée par la Société suisse des auteurs qui évoque un essor du taux d’encaissement dans ce domaine. Pourtant, vingt ans auparavant, personne n’aurait parié sur ce segment. Si l’engouement pour les spectacles d’humour est indéniable, est-ce pour autant rentable?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.