Huawei: Trump met en garde Londres

Réseau 5GLe président américain a demandé à Londres d'être «prudent» avec le géant des télécoms chinois dans le développement du réseau 5G sur son territoire.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président américain Donald Trump a demandé à la Grande-Bretagne d'être «très prudente» quant à l'implication du groupe chinois Huawei dans le développement du réseau 5G sur son territoire. Le locataire de la Maison-Blanche se rend du 3 au 5 juin au Royaume-Uni.

Interrogé sur des informations selon lesquelles la Grande-Bretagne compte réserver à Huawei un rôle limité dans ce projet, M. Trump a déclaré samedi au Sunday Times: «Vous avez d'autres alternatives et nous devons être très prudents d'un point de vue de la sécurité nationale.»

Et d'ajouter: «Vous savez que nous avons une très importante réunion d'un groupe de [services de, ndlr] renseignements, que nous travaillons très étroitement avec votre pays et donc vous devez être très prudents.»

«Trop proche» du gouvernement chinois

Les Etats-Unis estiment que le géant chinois des télécommunications est «trop proche» du gouvernement chinois et qu'il est donc difficile de faire confiance à une entreprise au coeur d'une guerre commerciale entre Pékin et Washington. Ils tentent donc de convaincre leurs alliés occidentaux d'exclure l'équipementier chinois du déploiement de la 5G sur leur sol.

Le gouvernement britannique de la première ministre Theresa May - qui démissionnera le 7 juin après avoir échoué à mettre en oeuvre le Brexit - a souligné qu'aucun décision n'a encore été arrêtée quant à l'implication de Huawei dans le développement du réseau 5G en Grande-Bretagne.

Le président Trump se rend du 3 au 5 juin au Royaume-Uni, pour une visite d'Etat lors de laquelle il sera l'invité de la reine Elisabeth II et rencontrera également Theresa May. Il assistera aussi à une cérémonie à Portsmouth, dans le sud de l'Angleterre, pour le 75e anniversaire du débarquement allié du 6 juin 1944, avant de se rendre en Normandie, en France, pour une autre cérémonie commémorative. (ats/nxp)

Créé: 02.06.2019, 01h48

Articles en relation

La Malaisie veut continuer à utiliser Huawei

Technologies Le premier ministre malaisien ignore les sanctions américaines et souhaite que le pays continue «autant que possible» à utiliser le géant Huawei. Plus...

Huawei se retourne contre les USA en justice

Télécoms Huawei va demander à la justice américaine l'annulation d'une interdiction d'achat de ses équipements. Plus...

Huawei: la Chine attise le patriotisme face aux USA

Guerre commerciale L'empire du Milieu compte sur la propagande pour outiller ses citoyens à faire face aux différends qui l'opposent aux Etats-Unis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...