«L'horlogerie parle de consolidation mais reste optimiste»

InterviewLe Salon international de l'horlogerie et de la bijouterie a vécu pour son édition 2014. Les exposants restent optimistes mais sans euphorie, souligne Nina dos Santos, journaliste vedette de CNN International.

Nina dos Santos,  journaliste vedette de CNN International, a été une nouvelle fois émerveillée par certains modèles présentés à Bâle.

Nina dos Santos, journaliste vedette de CNN International, a été une nouvelle fois émerveillée par certains modèles présentés à Bâle. Image: CNN International

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors que Baselworld ferme les portes de son édition 2014, Nina dos Santos, une journaliste vedette de CNN International, revient pour la Tribune de Genève sur les moments forts de la principale foire horlogère de Suisse.

Elle a ainsi décelé des signes de prudence. «Les marques horlogères continuent d'afficher une confiance et d'innover mais elles sont moins exubérantes que les années précédentes», explique la journaliste qui parle couramment plusieurs langues.

Alors que les grands noms de l'horlogerie étaient encore euphoriques lors du salon 2013, certains osent désormais le mot de consolidation. «Surtout dans les pays émergents, et la Chine en premier. Mais les groupes continuent de dire qu'ils misent sur le marché chinois et parlent désormais de long terme».

Une croissance plus supportable

«Certains directeurs y voient également des côtés positifs, affirmant que le rythme de croissance sera plus durable et qu'au final, ce sera mieux pour eux car ils pourront mieux planifier et gagneront en visibilité sur le long terme».

La campagne anti-corruption menée par les autorités chinoises devrait impacter différement les marques. Le très haut de gamme va en ressentir les effets tandis que d'autres espèrent tirer avantage de leur profil d'entrée de gamme de luxe, ajoute la journaliste de CNN.

L'Asie rêve de montres mécaniques

Il est toutefois certain que cette campagne va amoindrir le goût des consommateurs chinois pour les montres de très haut de gamme mais pas pour la belle mécanique qui rencontre un succès croissant en Extrême-Orient. «C'est une question d'image et d'aspiration surtout pour une classe moyenne toujours plus nombreuse.»

Elle a pu en juger à l'aune des réactions sur les médias sociaux en Asie que suscitaient ses reportages. «Il y a toujours plus de gens intéressés par les montres mécaniques mais ils n'ont pas toujours les moyens de s'en offrir.» Elle pense que l'horlogerie suisse est très bien placée dans l'ex-Empire du Milieu, car outre son prestige énorme dans le pays, elle a des produits pour chaque type de clients.

La journaliste a également été impressionnée par les innovations et les pièces uniques présentées à Baselworld, comme ces montres qui valent plusieurs millions de dollars. «L'idée d'avoir autour du poignet quelque chose de plus cher qu'une maison est toujours irréelle.»

Créé: 03.04.2014, 22h13

Articles en relation

Baselworld a accueilli près de 150'000 participants

Montres et bijoux Le 42e Salon de l'horlogerie et de la bijouterie Baselworld, qui a accueilli près de 150'000 participants, a fermé ses portes jeudi sur une «note très positive», selon les organisateurs. Plus...

L'horlogerie suisse continue de miser sur la Chine

Baselworld 2014 La Chine a durant des années fait figure de véritable eldorado pour l'horlogerie suisse. Malgré un repli marqué l'an passé, les professionnels du secteur continuent cependant de croire en l'avenir de ce marché. Plus...

Le financement collaboratif à la rescousse des horlogers

Baselworld De jeunes marques doivent trouver de nouvelles méthodes de financement pour se lancer. L'appel de fonds au public (crowdfunding) fait peu à peu sa place mais il ne constitue qu'une étape. Plus...

Tissot prépare des montres connectées

Horlogerie Le patron de Swatch Group Nick Hayek en a présenté un exemplaire jeudi dernier à Genève. Plus...

Graff dévoile la montre la plus précieuse jamais créée

BASELWORLD Le diamantaire britannique Graff a dévoilé une montre multicolore à 55 millions de dollars (48,8 millions de francs) à Baselworld, baptisée «Hallucination». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.