Passer au contenu principal

FranceLes hauts fourneaux de Florange définitivement fermés

La «mise sous cocon» des hauts fourneaux de l'usine ArcelorMittal de Florange, à partir de mercredi, marque une nouvelle étape, jugée définitive par les syndicats.

L'extinction définitive des hauts fourneaux de l'usine ArcelorMittal de Florange démarrera mercredi.
L'extinction définitive des hauts fourneaux de l'usine ArcelorMittal de Florange démarrera mercredi.
ARCHIVES, AFP

Redoutée et annoncée depuis des mois, l'extinction définitive des hauts fourneaux de l'usine ArcelorMittal de Florange démarrera mercredi.

Cette étape, considérée comme «une formalité» est aussi un symbole par les métallurgistes lorrains, très amers face à la gestion de ce dossier par le gouvernement français.

Les deux cathédrales d'acier du site d'ArcelorMittal ne produisent plus de fonte liquide depuis qu'elles ont été mises en veille en juin et octobre 2011. Mais leur «mise sous cocon», à partir de mercredi, marque une nouvelle étape, jugée définitive par les syndicats.

La procédure complète, qui comprend notamment l'arrêt des tours de chauffe des hauts fourneaux (devant durer 48 heures à partir de mercredi), ainsi que l'arrêt et la mise en sécurité de toutes les installations de la «phase liquide» de Florange, doit être finalisée d'ici la fin juin, a indiqué mardi la direction de l'entreprise.

Cette fermeture d'une partie du site, qui conserve ses activités dites à froid, était prévue dans l'accord conclu fin novembre entre le gouvernement et le numéro un mondial de l'acier, qui la jugeait inéluctable en raison du contexte économique.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.