Vers une hausse des places de travail

SuisseSelon le KOF, les entreprises suisses vont augmenter leurs effectifs à court terme. Le secteur de l'industrie fait exception.

Les perspectives d'emplois sont teintées d'optimisme en Suisse.

Les perspectives d'emplois sont teintées d'optimisme en Suisse. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les perspectives d'emplois sont teintées d'optimisme en Suisse, sauf dans le secteur de l'industrie qui continue de souffrir des remous géopolitiques mondiaux, a annoncé lundi le centre d'études conjoncturelles KOF.

L'indicateur de l'emploi compilé par l'institut zurichois, qui constitue un baromètre avancé en matière d'embauche, s'est établi à 5 points pour le troisième trimestre, après 5,4 points (valeur révisée) au trimestre précédent et 4,4 points au premier partiel de l'année.

«La valeur actuelle de l'indicateur est un signal positif pour les salariés suisses», ont souligné les économistes du KOF dans un communiqué, qui compile ce baromètre à partir de ses enquêtes conjoncturelles trimestrielles.

Il en ressort qu'une majorité des entreprises interrogées estime que les effectifs sont insuffisants et prévoient de les accroître à court terme.

L'industrie touchée

Selon le KOF, «les perspectives réjouissantes du marché de l'emploi sont avant tout imputables à une bonne conjoncture intérieure», notamment dans les secteurs du bâtiment, des prestataires de services financiers et assurantiels, des technologies d'information et de communication, des transports et de l'immobilier, de l'administration et de la gestion des entreprises, ainsi que de l'hôtellerie.

Dans l'industrie, «les perspectives sont cependant assombries», car «la demande en provenance de l'étranger a régressé en raison d'un développement au ralenti de l'économie mondiale».

En Suisse, le taux de chômage s'est établi à 2,1% en juin, s'approchant à des plus bas historiques. Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) s'attend pour cette année à un taux de sans-emploi à 2,4%. (ats/nxp)

Créé: 05.08.2019, 10h53

Articles en relation

L'économie est plus prometteuse que prévu

Suisse Les économistes avaient anticipé un passage défavorable pour les prochains mois. À tort. Plus...

Le KOF réduit ses prévisions de croissance

Suisse Si la croissance du produit intérieur brut (PIB) devrait être moins vigoureuse en 2018, elle est en revanche légèrement revue à la hausse pour 2019. Plus...

La décélération de l'économie se profile

Suisse Le baromètre conjoncturel du KOF a chuté sous sa moyenne à long terme, faisant encore moins bien que ce que les économistes avaient prévu. Plus...

Banque et restauration, inquiétudes pour l'emploi

Suisse Selon le KOF, la situation du marché du travail en Suisse reste dans l'ensemble réjouissante, à l'exception des banques et la restauration. Plus...

Regain de pessimisme pour les entreprises

Suisse L'institut de recherches économiques KOF a publié une étude, mardi, sur le début de l'année pour les entreprises helvétiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...