Hausse du bénéfice de la Banque cantonale bernoise

FinanceLa banque a vu son bénéfice net progresser de 2% par rapport au premier semestre de l'année dernière. La même tendance devrait continuer sur le reste de l'année.

Les affaires porteuses d'intérêts ont ainsi rapporté un montant net de 135,7 millions de francs, contre 152,8 millions à fin juin 2017.

Les affaires porteuses d'intérêts ont ainsi rapporté un montant net de 135,7 millions de francs, contre 152,8 millions à fin juin 2017. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En dépit de revenus en baisse, la Banque cantonale bernoise (BCBE) a poursuivi sa croissance au premier semestre 2018. L'établissement a vu son bénéfice net progresser de 2% au regard des six premiers mois de l'an dernier à 58 millions de francs. Son directeur général, Hanspeter Rüfenacht, âgé de 60 ans, quittera ses fonctions à mi-2019 pour prendre sa retraite.

Considérés dans leur ensemble, les revenus ont en revanche fléchi à 210,5 millions de francs, contre 226 millions douze mois auparavant, précise vendredi la Banque cantonale bernoise. Celle-ci explique le tassement par la nette contraction des dissolutions de correctifs de valeur, en particulier dans sa principale source de recettes, les opérations d'intérêts.

Les affaires porteuses d'intérêts ont ainsi rapporté un montant net de 135,7 millions de francs, contre 152,8 millions à fin juin 2017. Les correctifs de valeur dissous se sont chiffrés à 5,4 millions, contre 19,5 millions un an auparavant.

La BCBE note que la pression sur les marges d'intérêts et sur le résultat des immobilisations financières a perduré. En prévision d'atténuer les effets d'une éventuelle remontée des taux d'intérêt, l'établissement a mis en place des couvertures, lesquelles ont pesé sur le résultat des taux d'intérêt à hauteur de 36,0 millions de francs, une somme équivalente à celle de l'année précédente.

Charges sous contrôle

Le produit des opérations de commissions et des prestations de service s'est lui très légèrement accru à 53,0 millions de francs, soit 0,4% de plus qu'au premier semestre 2017. Celui des opérations de négoce a en revanche bondi de 13,7 %, à 10,9 millions. Côté charges d'exploitation, la banque a pu contenir la progression, celle-ci se limitant à 0,3% à 126,5 millions de francs. Les coûts liés au personnel se sont hissés à 68,9 millions, en hausse de 1,1%, les autres dépenses opérationnelles fléchissant de 300'000 francs à 57,6 millions, malgré des frais de 1,5 million consécutif à l'examen de plusieurs options potentielles dans le cadre du choix d'une nouvelle solution informatique centrale.

Le résultat d'exploitation a au final chuté de 14,2 millions de francs à 65,5 millions, «en raison d'incidents non opérationnels», selon la BCBE. Toutefois, avant les variations des correctifs de valeur et le résultat des aliénations d'immobilisations financières, il s'est inscrit en hausse de 2,25 millions à 58,58 millions. Sur la période sous revue, les prêts à la clientèle ont augmenté de 533,7 millions de francs, à 22,9 milliards, dont 21,2 milliards de créances hypothécaires ( 2,4%). Les avoirs sous gestion ont enregistré un afflux net d'argent frais de 86,7 millions de francs, mais ils se sont tassés de 172 millions à 21,832 milliards. La somme du bilan a augmenté de 1,0 milliard à 30,3 milliards.

En quête d'un directeur général

La BCBE annonce en outre le départ de son directeur général depuis le 1er janvier 2012, Hanspeter Rüfenacht, pour la fin juin 2019. Le conseil d'administration, qui loue «l'excellent travail» du responsable sortant, procèdera prochainement au règlement de sa succession.

Evoquant la suite de l'exercice, l'établissement estime au vu des actuelles conditions prévalant sur les marchés financiers et des capitaux que le bénéfice de l'ensemble de l'année 2018 devrait légèrement dépasser celui dégagé l'an dernier. La banque entend se focaliser sur la numérisation et l'innovation, avec comme objectif de réduire ses charges en matière d'informatique. (ats/nxp)

Créé: 10.08.2018, 09h03

Articles en relation

Banque cantonale bernoise: bon semestre

Finance L'établissement financier a dégagé un bénéfice de 56,9 millions de francs ces 6 premiers moins de l'année, contre 55,4 millions en 2016. Plus...

Croissance pour la Banque cantonale bernoise en 2015

Résultats La BCBE a enregistré un bénéfice en hausse de 0,7% en 2015. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Elections en Europe: les Verts progressent partout
Plus...